Partagez | 
 

 Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Marie Parks
• Grain de Sel •▲ Correctrice ▲
avatar
Profil
Messages : 1583
Date d'inscription : 31/12/2013
Localisation : SGC

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Aucun gène spécial




MessageSujet: Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security   Lun 3 Mar - 17:52

************************* Flashback ***********************
*********** Quelques jours avant que Marie ne rejoigne le SGC ***********


Si en tant que bon petit soldat, le Major Parks n'avait jamais discuté les ordres, ni ses différentes affectations, en l'espèce, elle se demandait bien ce qu'elle allait faire au Pentagone...
C'est vrai que c'était un peu le risque lorsqu'on montait en grade, mais elle se sentait bien trop loin des "sommets" pour déjà se retrouver gratte-papiers derrière un bureau. Le terrain, c'était son truc. Toujours par monts et par vaux pour ses enquêtes, ça oui, c'était son job, et elle ferait tout pour que ça dure encore quelques années.

Enfin, après sa rencontre avec Oncle George, pardon le général Hammond, Marie savait encore moins quoi penser. Elle avait passé le reste de la journée et la nuit entière à lire le lourd dossier qu'il lui avait confié. Elle savait à présent dans les grandes lignes ce que pouvait bien être
La Porte des Etoiles, une tournure qu'elle avait déjà entendu auparavant plusieurs fois, mais toujours entourée de rumeurs plus farfelues les unes que les autres. Et si tout était vrai?!
Pour l'heure, tout se mélangeait un peu dans sa tête. Le Major avait ingurgité toutes ces informations, enfin révélations, d'un bloc, et n'avait pas encore vraiment mesuré toute la portée de ce projet top secret. Pour le coup, pour elle, jusqu'à ces derniers jours, c'était de la science-fiction ce genre de choses, et jamais ça ne l'avait intéressée en fait.

C'est donc dans un état un rien vaseux après une telle nuit qu'elle rejoignit sa nouvelle affectation. Il faisait beau, pas très chaud, mais ce ciel d'un bleu limpide faisait du bien après la semaine précédente, plus que morose. Marie gara sa voiture sur le parking dédié au personnel, et marcha jusqu'au contrôle principal, armée des accréditations nécessaires. Le soleil commençait à chauffer, et il lui sembla que son énergie revenait à mesure de sa marche.
Une fois entrée dans le bâtiment, le Major regarda sa montre, elle avait une bonne demi-heure d'avance. Elle passa saluer son parrain et le remercier. Elle avait tout de même compris que ce qu'on lui proposait là était assez unique. Elle n'était pas contre le changement, bien au contraire.
L'heure approchait, après un bon café qui lui fit grand bien, Hammond l'envoya vers son nouveau supérieur direct, lui aussi général et accessoirement ami de la famille, James Karmer. Son bureau était tout proche, Marie se présenta à son secrétariat, non sans se retourner une dernière fois vers George qui la salua d'un signe de main avant de disparaître dans son bureau.
La secrétaire du général, une caricature de secrétaire qui sembla de suite antipathique à Marie, la convia à patienter, lui désignant sèchement une sorte de salon d'attente contiguë.

Dans un léger soupir qu'elle tenta de réprimer, Marie prit place sur l'un des sièges. Combien d'heures perdues dans une vie de militaire dans ces anti-chambres pour voir un supérieur... inutile de compter, c'était trop déprimant.
Très vite Marie se perdit dans ses pensées, avant que ce qu'elle craignait le plus ne la gagne... Un de ces flashs qui ne prévient jamais. Une léger vertige et la voilà projetée dans ce qu'elle devine de suite être son passé. Un endroit familier, qu'elle n'identifie pourtant pas exactement. Un parc assurément. Des gens, ça et là, s'occupent à diverses activités typiques. Parks est assise dans l'herbe fraichement coupée sur un plaid où est posé tout un nécessaire de pique-nique. Une agréable odeur de verdure flotte dans l'air. Il fait un peu chaud, mais une brise agréable souffle, faisant frissonner les arbres alentours dans un bruissements légers que couvrent par moment des cris de jeux, des rires... Devant elle, deux hommes jouent au football avec quatre enfants d'âge différents. Elle reconnait assez vite sa fille et son mari. Elle connait l'autre adulte, mais ne réalise que lorsqu'une voix féminine à côté d'elle la fait sursauter en appelant l'homme...

- Major Parks... Major! Répéta la secrétaire un peu plus fort, faisant sursauter à nouveau et surtout revenir à la réalité une Marie un rien troublée. Le général va vous recevoir, Major.

Le Major lança un regard froid à la femme qui la regardait comme si elle voyait une folle tout droit sortie de l'asile, avant de se lever et de se diriger vers la porte où trônait en lettres blanches sur fond noir le nom de son désormais supérieur direct : James E. Karmer.

Après une inspiration plus profonde, et ignorant la paire d'yeux qui ne l'avait pas quittée, Marie se recomposa un air tout à fait neutre, et ouvrit la porte d'un bureau typique du Pentagone.
Devant elle, le général, "James" résonna à ses oreilles en écho à son flash quelques secondes plus tôt, assis à sa place. Il n'avait pas changé, enfin si, ses tempes commençaient à porter les affres du temps qui passe. Mais ça lui allait plutôt bien en fait.
Refermant la porte derrière elle, Marie s'avança vers le grand bureau avant de se fixer au garde à vous.

- Major Parks au rapport, mon Général. Fit-elle sur un ton on ne peut plus professionnel trahit toutefois pour un très léger sourire amusé qu'elle n'arriva pas à contenir totalement.

Bon sang, ça sonnait quand même vraiment étrange!

___________________________________

Ma Fiche - Mes RP - DC Sam & Mike Woodward


Dernière édition par Marie Parks le Jeu 20 Mar - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

James E. Karmer
Brigadier Général
avatar
Profil
Messages : 179
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Affectation:
Equipe: Néant
Gène: Aucun gène spécial




MessageSujet: Re: Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security   Jeu 6 Mar - 11:44

Cette journée, comme toutes les autres, avait débuté bien tôt pour le service du Général. Lui même était arrivé sur les coup de six heures, prêt de une heure et demi plus tôt que dans ses habitudes. La fin de semaine approchait à grands pas et la suivante il serait au SGC. Loin d'une semaine de vacances, il devait préparer les réunions avec le service diplomatique, mettre en place différents entretiens avec les membres du programme pour divers sujets, signer ou annuler des accréditations, mettre à jour des documents et encore plein d'autre petites tâches très passionnantes. Mais le dossier important qui ne pouvait attendre était celui au sujet d'Atlantis. En effet, second du Général Hammond, il avait les mêmes fonctions que ce dernier a peut près et il était de sa responsabilité de mettre sur pied un programme d'urgence en cas de problème futur rencontré par l’expédition qui nécessite des renforts de la part de la planète terre, autant par vaisseau que par la porte des étoiles. D'ici quelques jours il devra défendre sa proposition devant Hammond et surement des hauts dignitaires politiques du pays, il ne comptait pas se faire écraser parce qu'il n'arriverait pas à boucler ce projet. La pression augmentant de jour en jour, tout le service avait ressenti que ce n'était pas le moment de manquer d'efficacité ou de partir en vacances, voir de tomber malade. Mais tout irait pour le mieux si Karmer pouvait se concentrer uniquement la dessus, mais ses autres tâches n'attendent pas pour autant.

Il réussit à sortir plus tôt que prévu de la réunion matinale, sans pour autant avoir sacrifié des sujets importants à traiter. Il ne se pressa nullement pour retourner dans son bureau, profitant du trajet pour se dégourdir les jambes et récupérer un grand café dans l'objectif de tenir la journée difficile qui avait déjà bien commencé. Une fois arrivé à son bureau il se renseigna sur la suite des festivités


« Vous avez encore une réunion cet après-midi et plusieurs rendez-vous dans la journée, dont un qui a été demandé par le général Hammond »

« Depuis quand le Général prend rendez-vous ? »

« Ce n'est pas pour lui, mais pour un officier qui vient d'être recruté voici son dossier »

« Un officier recruté sans que je le sache et signé le dossier, le piston a bien fonctionné de toute évidence, mais je fais confiance au choix du général, merci. »

Il récupéra le dossier et se rendit dans son bureau où il posa ce dernier sur la table de travail. Une fois installé il regarda la page de garde "Major Parks". Sans y accorder plus d'attention sur le moment, il alla directement à la dernière page où il apposa sa signature à l'endroit prévu à cet effet bien que cela ne servait pas à grand chose, vu que cet officier serait dans le bureau du général pour son affectation d'ici quelques minutes. Il avait connu un officier du nom de Parks, mais cela faisait un moment qu'il n'avait plus eu de nouvelles et n'avait malheureusement pas eu le temps d'en prendre. Une semaine de vacances serait la bienvenue, mais la dernière fois qu'il en avait parlé avec Hammond ce dernier avait fait semblant ne pas savoir ce que signifiait vacances et il n'avait pas eu tors au vu du travail a effectuer à ce moment là.
Le téléphone retentit dans le bureau sortant James de ses pensées, il attrapa rapidement ce dernier et décrocha :

« Général Karmer »
« Monsieur, le major Parks est là »
« Très bien, patientez deux minutes et faites la entrer »
« Bien monsieur »

Une fois raccroché, James s'installa correctement dans son fauteuil, ferma les dossiers qui se trouvaient sur le bureau pour les mettre de côté et ouvrit celui de l'officier. Il comptait jeter un rapide coup d’œil à ce dernier pour être un peu informer sur la personne qui venait de rejoindre les rangs de ses officiers, mais il buta contre les deux premières lignes. Combien de chance il avait pour que la Parks qu'il avait connu soit celle qui patientait dans la salle juste à coté. Aussi il aurait dû s'en douter c'était Hammond qui l'envoyait.
La porte s'ouvrit et la secrétaire fit entrer Marie Elizabeth Parks dans le bureau du brigadier général. Il fit rapidement signe à la secrétaire de sortir et de fermer la porte, avant de mettre le signal lumineux à l’extérieur comme quoi il ne veut pas être déranger. James l'observe et commença simplement :

« Repos Major, repos »

Il ne pensait pas que les services de cette dernière serait demandé au HWS, mais il n'avait pas lu correctement le dossier, quel mauvais élève qu'il faisait. Bien qu'elle semblait un peu amusé, il ne savait pas trop comment il devait s'y prendre. Il connaissait les faits et ce qu'elle avait vécue, et depuis ils ne s'étaient plus vu.

« Je ne savais pas que vous nous rejoignez. »

Cela ne servait à rien de mentir de toute façon, il n'avait pas prit la peine de mieux regarder le dossier qu'on lui avait fourni forcement, sinon il aurait immédiatement remarqué de qui il s'agissait. Mais à présent il fallait improvisé et pour éviter de se tromper par la suite, il préférait être sincère dès le départ. Cependant, la situation le gênait un peu, il s'en voulait de ne pas avoir conservé un contact régulier avec cette dernière ces derniers mois.
Il l'invita à prendre place sur l'un des sièges se trouvant en face de du bureau du général. Il ré ouvrit le dossier pour en savoir un peu plus sur les motivations du Général Hammond en intégrant le major Parks au sein du HWS.

« Comment allez-vous Major Parks ? »

Il s'en préoccupait tout de même, à défaut d'avoir prit des nouvelles avant, en avoir maintenant.
Il abandonna rapidement la recherche des informations dans le dossier et décida de demander à la principale concernée directement.

« J'ai été un bien piètre élève avec votre dossier, du coup je ne sais même pas pour quel poste vous vous trouvez dans mon bureau, si vous pouviez éclairer ma lanterne »

Il réussit à sourire pour la première fois depuis l'entrée de Marie dans son bureau, ce qui ne faisait que montrer qu'il n'était pas vraiment à l'aise jusqu'à maintenant, mais détestant se faire surprendre ainsi, Karmer faisait en sorte de reprendre le contrôle de la situation le plus rapidement possible.


Dernière édition par James E. Karmer le Sam 15 Mar - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Marie Parks
• Grain de Sel •▲ Correctrice ▲
avatar
Profil
Messages : 1583
Date d'inscription : 31/12/2013
Localisation : SGC

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Aucun gène spécial




MessageSujet: Re: Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security   Ven 7 Mar - 0:37

C'était toujours un drôle de sentiment chez Marie. A chaque fois qu'il fallait saluer un supérieur, et d'autant plus quand c'était un général, peu importe le nombre d'étoiles, c'était mais alors systématique, on la faisait mettre au repos comme si elle en faisait trop. Mais essayez de ne pas saluer comme il se doit votre supérieur, et tout aussi systématiquement, on vous le fera remarquer sans ménagement!

Le major crut de suite noter que Karmer n'était pas des plus à l'aise. Pour une fois qu'elle rencontrait quelqu'un d' "avant" comme elle les qualifiait, c'était toujours plus difficile. Ne se rappelant qu'en partie leurs relations antérieures, elle avait dans ces cas bien souvent un temps de latence pour savoir comment réagir. Et là, James ne l'aidait pas du tout.
Ceci étant, ils n'étaient pas là pour discuter du bon vieux temps non plus...
De toutes les façons, Marie suivrait sa ligne de conduite habituelle depuis son amnésie : adaptation!

Elle crut peut-être saisir la provenance de ce qui lui semblait être de la retenue chez son interlocuteur, alors qu'il lui indiquait qu'il ignorait sa venue. Pourtant, Marie était quasiment persuadée que c'était d'un commun accord entre les deux généraux si elle était là. Raté!

- A vrai dire vous m'en voyez la première surprise. Je pensais que Geo... le général Hammond et vous aviez décidé ensemble de ma réaffectation ici, Monsieur.

Elle s'était reprise un rien trop tard. En même temps, James connaissait forcément le lien qui reliait le Major au Lieutenant-Général.

Le projet
Porte des Etoiles semblait plus qu'intéressant bien sûr. Pourtant Marie était tout à fait satisfaite de sa précédente affectation.
C'était vraiment curieux qu'ils ne se soient pas concerté tout de même.

James l'invita à s'asseoir, ce qu'elle fit. Le regard de Marie glissa sur le dossier que son supérieur avait devant lui, et eut le temps de lire son propre nom avant qu'il ne l'ouvre.
Ok, elle était à présent persuadée qu'en plus il ne l'avait pas lu. Même si elle n'avait évidemment jamais lu son propre dossier, Marie imaginait très bien ce qu'il pouvait contenir. Et pour accéder à un tel service, il devait même être très complet et très détaillé. Encore qu'elle espérait que George aurait peut-être censuré quelques détails. Ce n'était pas le genre de choses qu'elle se permettrait de demander à son parrain. Bref, elle ne saurait sans doute jamais, et c'était tant mieux!

L'homme lui demanda alors, presque l'air de rien comme elle allait. Marie avait un peu de mal à déchiffrer si la question s'adressait stricto-sensu à la militaire auquel cas c'était grandement déplacé ou bien si c'était pour James une façon de reprendre contact en quelques sortes.
Dans le doute, elle se contenta donc d'une réponse directe, quoique fort laconique.

- On ne peut mieux, Monsieur.

Ce n'était ni le moment, ni le lieu de rentrer dans les détails. Mais de fait, après avoir survécu à ce maudit accident et toutes ses conséquences, ma foi, elle n'avait pas trop de quoi se plaindre aujourd'hui. Sinon, elle ne serait plus là depuis longtemps.

Après peut-être auraient-ils le loisir de discuter vraiment autour d'un verre ou genre un de ces jours, mais c'était une autre histoire.

Le général referma le dossier, et la question qu'il posa sur sa présente mission laissa sa subordonnée plus que perplexe. Après quelques secondes, elle secoua un peu la tête avant de répondre au sourire de son supérieur.
Elle le pointa alors gentiment du doigt avant de demander.

- Vous plaisantez, c'est ça?!

Mais non, ça n'en avait pas l'air. Où était-elle tombée si le second du service n'était même pas au courant des décisions de Hammond.
Certes, George lui avait laissé entendre que ça venait de plus haut encore, mais de là à ne pas en avoir discuter avec son second. Enfin, ils devaient être occupés à bien d'autres choses aussi. Ceci expliquant sans doute cela.

Du coup, elle synthétisa ce qu'elle en savait, se redressant un peu plus sur son siège avant de se lancer.

- Et bien, le général Hammond m'a donné deux missions en fait. La première, sous couvert d'un audit financier sur le projet Portes des Etoiles, je dois essayer de débusquer d'éventuelles agents doubles au sein du SGC. Ca c'était clair, net, précis et surtout logique. Rien à redire. La suite en revanche... Et en parallèle, sur demande express du président, si j'ai bien compris, je dois estimer si une entorse à la loi de non fraternisation est envisageable exceptionnellement au sein du complexe.

Après quelques secondes, cherchant un peu comment formuler son propos, Marie continua.
- J'avoue que cette seconde partie de ma mission me laisse un rien perplexe. Ca me semble, plus personnel que réellement militaire...

C'était sans doute aussi la raison pour laquelle, George l'avait choisie, elle. Car dans l'esprit de Marie, il ne faisait aucun doute qu'il n'y avait pas que le président qui était soucieux de ça. Elle avait de suite senti l'attachement de son parrain pour le couple phare de SG-1.

___________________________________

Ma Fiche - Mes RP - DC Sam & Mike Woodward
Revenir en haut Aller en bas

James E. Karmer
Brigadier Général
avatar
Profil
Messages : 179
Date d'inscription : 22/03/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Affectation:
Equipe: Néant
Gène: Aucun gène spécial




MessageSujet: Re: Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security   Sam 15 Mar - 12:37


La surprise du major était tout a fait compréhensible, quelle image que cela donnait de la direction des programmes les plus importants de la planète Terre, ainsi que pour d'autres peuples qui comptent sur l'aide des terriens pour toute chose, commerce, protection, santé, etc... Ils avaient réussi à prendre une place importante dans la galaxie et même à présent dans une autre. Quelle était la limite des capacités de la porte des étoiles ? Car il semblerait que maintenant seulement ces dernières pourraient porter un frein à la colonisation terrestre de la galaxie. Colonisation ? non pas vraiment, mais plutôt à l'exploration par ses habitants sur d'autres planètes, vers d'autres peuples. Mais il fallait avouer que c'était tellement fascinant, et l'homme était naturellement curieux, alors comment voulez-vous arrêter volontairement tout cela en sachant que vous avez encore tant à découvrir et à faire ? Bref nous nous égarons. Tout ça pour montrer que la surprise de la nouvelle venue était tout a fait compréhensible, comment les généraux à la tête de ces programmes n'arrivaient-ils pas à communiquer sur tous les dossiers quand il s'agissait du recrutement ? Cela arrivait des fois, il fallait dire que le processus étaient relativement long et pénible sauf dans certains cas. Le dossier passait entre les mains de plusieurs personnes, dont Hammond si c'était pour un recrutement direct d'un officier pour le HWS, et par Karmer pour tout autre dossier, ce qui en faisait un nombre certains à traiter à chaque fois. Donc une mauvaise habitude s'est installé dans le processus et le brigadier-général plaide coupable, certains dossiers sont signés ou refusés sans étude approfondit de sa part, sachant pertinemment que d'autres sont passés avant lui. Quand au dossier Parks, Hammond avait bien précisé qu'il était hors de question qu'elle ne vienne pas d'après le mot de la première page, alors que James soit au courant ou non au début, cela importait peu puisque son supérieur en avait décidé ainsi.

« Ne vous inquiétez pas de ça, cela arrive plus fréquemment que ce que vous pourriez penser, ce cher George est le maître à bord, j'ai confiance en ses choix en tout point. S'il est d'accord pour vous affecter ici, je le suis aussi. »

De plus vu qu'il connaissait un peu le major avant son arrivée, il avait des éléments qui faisaient qu'il ne pouvait se permettre de douter du choix du général, déjà qu'en temps normal il ne le fait que rarement.
Loin d'être tranquille dans cet entrevu, James resta plongé dans le dossier de Marie ce qui le rassurait un peu. Il connaissait déjà une partie de sa carrière mais il lui manquait certains détails de ces dernières années. Connaissant les épreuves endurées, il était inquiet sur l'équilibre de l'officier. Il devait s'assurer du choix de George en vérifiant certains points. Loin de lui l'idée de douter de l'avis de son supérieur, c'était juste son devoir de faire cela. La réponse que lui donna Marie fut très net, comme un militaire respectable l'aurait fait, mais ce n'était pas ce que le général attendait. Il préféra cependant ne pas lancer la discussion pour le moment.

« Très bien alors. »

La réflexion sur le fait qu'il blaguait ne lui plut guère, mais ne releva pas. Il était très sérieux, oui cela ne lui plaisait pas de devoir poser cette question est de montrer qu'il est au courant de rien mais il n'avait pas le choix. Le coté professionnel du général venait d'en prendre un coup mais il n'y pouvait rien. Restant silencieux, il fit facilement comprendre par une expression tout à fait sérieuse qu'il était loin de blaguer. C'est alors qu'elle se décida à lui donner les éléments qu'elle avait concernant son affectation. La première partie était une initiative de James, mais il ignorait jusqu'alors que Hammond avait mit quelqu'un sur le coup. Une étrangère au SGC saura-t-elle accomplir une telle tâche ? Un Briefing de bonne qualité et riche en information sera plus que nécessaire pour qu'elle ne perde pas de temps. Quand à la seconde partie, il était dans l'ignorance totale d'une telle demande, bien qu'il se doutait parfaitement des personnes visées par cette enquête.

« Je suis au courant de la première partie de votre mission puisque je fais partie de ceux qui la demande. Elle ne sera pas simple, il va falloir que vous maîtrisiez rapidement certains points capitaux et ce très rapidement. Cette enquête est primordiale. »

Il n'était pas sur de l'efficacité d'une telle enquête même sous couverture, mais ils ne pouvaient malheureusement pas faire plus pour le moment, et James pensait que Hammond avait sans doute choisi l'un des meilleurs enquêteurs.
Quand à la seconde partie, le général fut surpris. Il n'était pas du tout au courant qu'une telle enquête avait été demandé, il ne sait donc pas par qui. Hammond n'avait pas jugé nécessaire de lui en parler et cela il n’appréciait pas avoir été tenu à l'écart, car maintenant bien qu'il connaissait Parks depuis plusieurs années, il semblait d'un général complètement inutile et qui ne savait rien, surtout qu'étant présent un semaine sur trois au SGC, il semblait naturel de lui dire ce qui se préparait. La réflexion du major était de même tout a fait normal :

« C'est autant personnel que professionnel. Beaucoup se pose des questions mais je ne me doutais pas qu'une telle enquête serait menée. Etant donné que cela doit concerner le commandant en chef de la base et l'un des officiers les plus importants du SGC aussi, je me doutais qu'elle arriverait un jour. »


Par le président ? comment était-il au courant celui-là. Plus l'entretien avançait, plus Karmer se disait qu'une petite discussion avec le général Hammond s'imposait par la suite. Il se pencha et appuya sur un bouton du téléphone pour contacter la secrétaire :

« Dites, pourriez vous m'apporter le dossier 1.0 SGC ? »
« Bien monsieur »

Il regarda le major :

« Bien, je vous souhaite donc officiellement la bienvenue au sein du HWS. Puis-je savoir ce que vous savez du SGC ? »

Maintenant qu'il était un peu plus au courant du pourquoi elle était présente, il pouvait passer aux choses sérieuses. Il ferma de nouveau le dossier et le mit définitivement de coté sur son bureau qui pour une fois était rangé. Il y avait un ordinateur sur le coté, un dessous de main, le petit écriteau avec le grade et nom du Karmer, une lampe et un cadre avec une photo des enfants de James sur la gauche. Habituellement ce grand bureau était plein de dossiers et de feuilles. Il ne voulait pas aller sur des sujets plus personnels, qui seraient ici de toute évidence hors-sujet, sauf si c'est elle qui décide d'en parler, ce qui surprendrait le général. De plus ce dernier avait reprit de l'aplomb ainsi que la direction de l'entretien, le général était bien de retour.
Revenir en haut Aller en bas

Marie Parks
• Grain de Sel •▲ Correctrice ▲
avatar
Profil
Messages : 1583
Date d'inscription : 31/12/2013
Localisation : SGC

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Aucun gène spécial




MessageSujet: Re: Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security   Jeu 20 Mar - 0:36

Même si Marie ne s'inquiétait pas ouvertement du fait que la tête du service ne semblait tout à fait synchrone, elle fut quand même rassurée d'entendre son supérieur lui confier que ça n'avait rien d'anormal. Professionnellement, elle était habituée au terrain, et de fait rendait toujours compte à ses supérieurs. Ce qui se passait au dessus d'elle dans la hiérarchie ne la concernait guère habituellement. Elle se doutait bien que quelques fois dans l'état major, il devait y avoir une cuisine interne pas toujours des plus limpides.
En tout état de cause, elle n'était pas du tout du genre à s'en formaliser.

Néanmoins, elle ne put empêcher un léger sourire amusé quand le général lui confirma qu'il ne voyait pas d'objection à sa nouvelle affectation. Le Major imaginait déjà le tableau si ça avait été le cas.

La jeune femme nota immédiatement que Karmer n'avait pas aimé sa réflexion sur le fait qu'il pouvait plaisanter en prétendant ne rien savoir de sa venue. Marie se maugréa intérieurement de ne pas s'être un peu plus modérée pour le coup. Mettre son supérieur ainsi au pied du mur n'était peut-être pas des plus habiles pour une (re)prise de contact. C'était fait, c'était fait, elle se rattraperait au besoin comme elle pourrait.

L'homme ne la rassura guère sur le côté facile de sa mission. Le projet Porte des Etoiles était si ténu qu'elle ne doutait absolument pas de la chose. Mais elle aimait bien les défis, alors ce n'était pas ça qui la refroidirait. Elle mettrait tout en oeuvre pour y arriver, comme elle le faisait toujours pour remplir ses missions. C'était presque sa raison de vivre à présent, en tout cas c'est ce qui la faisait tenir le coup.

Le général éclaira alors la seconde partie de sa mission, avant qu'il ne demande un dossier à sa secrétaire.
Alors qu'il lui souhaitait la bienvenue au sein du service, Marie hocha simplement dans un rapide sourire. La question qui suivit fit défiler dans sa tête nombreux documents qu'elle avait ingurgité encore toute la nuit précédente. Elle se lança dans la réponse puisque visiblement le général se voulait professionnel avant tout.

- Et bien je pense savoir l'essentiel pour commencer. J'ai lu pas mal de rapports de mission également. Du coup, l'importance de ce projet à bien des égards ne fait plus aucun doute à mes yeux. La militaire en elle était bien là, aucun doute, pourtant Marie s'interrompit un instant avant de demander. Permission de parler librement, Monsieur?

Sa question était plus pour la forme. Elle savait d'ailleurs pertinemment que ce n'était pas vraiment correct de continuer sur la pente qu'elle voulait prendre. Mais son côté curieux prenait le dessus. Après tout c'était aussi sa qualité principale qui faisait d'elle ce qu'elle était.
- Je me demande juste comment ce projet peut encore être secret au regard de tout ce qu'il implique.

C'était un peu quitte ou double cette question, Marie le savait parfaitement. Mais en même temps, outre le fait d'avoir une réponse, ça lui permettait aussi de jauger un peu son supérieur, du moins l'espérait-elle.

Le Major n'avait pas eu le temps d'évoquer la question avec Hammond en fait. Mais depuis qu'elle avait lu tout ça, le côté philosophique tentait de prendre le dessus sur son côté strictement militaire. Le projet impliquait l'humanité toute entière et ce dans plusieurs galaxies en plus, et seul une poignée d'hommes sur Terre prenait des décisions majeures au nom de tous les autres sans même les avoir mis au courant de rien.


C'est que les intervenants étaient nombreux et variés. Qu'on arrive à faire taire les militaires, elle le concevait aisément, mais tous ces civils, et surtout depuis tant d'années... Pas étonnants non plus que le projet finissent par attirer des profiteurs. Le revers de la médaille en somme.

___________________________________

Ma Fiche - Mes RP - DC Sam & Mike Woodward
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil




MessageSujet: Re: Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security   

Revenir en haut Aller en bas
 

Washington, DC - Pentagone - Headquarter du HomeWorld Security

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Washington Capitals
» Hillary Clinton reçoit Michel Martelly à Washington
» Les 4 trios des Capitals de Washington
» Transaction Washington-Edmonton
» ÉCHANGE COLORADO-WASHINGTON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate RPG: Planète-Stargate :: Galaxie de la Voie Lactée :: La Terre-