Partagez | 
 

 Un chapitre se ferme et un autre s'ouvre. [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Brahmâ
Goa'uld
avatar
Profil
Messages : 91
Date d'inscription : 02/07/2015




MessageSujet: Un chapitre se ferme et un autre s'ouvre. [solo]   Lun 13 Juil - 9:52

Assis sur son trône, Brahmâ était dans ses pensées, en train de réfléchir à la manière dont il allait convaincre Vishnu d'être le chef des armées de la cour indoue et de faire sortir leur cour de l'ombre. Malheureusement, Vishnu n'allait pas être facile à convaincre, pensant comme Shiva que la cour était mieux si elle restait discrète. Kali le pensait également fut un temps, mais Brahmâ avait réussi à la faire changer d'avis. Alors il espérait que ça marcherait aussi avec Vishnu. Au pire, il avait un plan B : demander un vote du conseil. Il savait d'ors et déjà qu'il aurait la voix de Skanda qui était devenu comme son toutou personnel maintenant qu'il lui avait mis dans la tête que Vishnu était le commanditaire de l'assassinat de son père. Mais pour être sûr d'avoir son appui, il décida alors de le voir et de parler de son projet.

Envoyant alors son émissaire sur la planète mère de Skanda, Brahmâ demanda alors à son personnel de préparer un festin quant à la venue de son confrère. Dans le message qu'il avait transmis à son émissaire, le goa'uld avait donné rendez-vous à Skanda sur sa planète mère, Oni, pour un dîner professionnel, ayant une proposition à lui soumettre. Quelques heures plus tard, l'émissaire revint avec une réponse positive, un large sourire se dessina alors sur le visage de Brahmâ. Un vrai toutou Skanda. On le demandait, il venait presque aussitôt.

L'heure du rendez-vous approcha, le festin étant enfin prêt. Le prima de Brahmâ vint alors le prévenir qu'un vaisseau hat'ak venait d'émerger de l'hyper espace et qu'il demandait l'autorisation d'envoyer un vaisseau cargot avec à son bord Skanda. Brahmâ donna son autorisation, prenant alors la direction de l'entrée de son palais pour aller accueillir son confrère. Il ne voulait pas se montrer impoli non plus. Même si ce n'était pas vraiment dans la nature d'un goa'uld d'être poli. Mais disons que Brahmâ avait compris qu'il fallait changer d'attitude s'il voulait réussir ses projets.



Voyant son confrère du conseil arrivé avec enthousiasme, Brahmâ esquissa alors un léger sourire en coin, attendant qu'il soit devant lui pour le saluer.


« Skanda ! Heureux que tu ais pu venir aussi vite ! »

« Normal, je n'allais pas te laisser attendre alors que tu as une proposition à me soumettre. »

« Tout à fait d'accord ! Suis moi, mon personnel nous a préparé un repas qui m'a l'air délicieux rien qu'à l'odeur ! »

Brahmâ n'employait pas le terme d'esclave, mais plutôt de personnel vu qu'il voulait traiter les gens qui travaillaient pour lui comme des personnes et non des choses. Cela lui évitait certains mécontentements et révoltes également.

Arrivant alors dans la grande salle à manger du palais, une grande table dorée avec tout un tas d'objet de la même couleur se trouvant dessus, rendait la pièce magique. Quatre assiettes se trouvaient dessus : deux pour les goa'ulds et les deux autres pour leur prima. Brahmâ invita alors Skanda et son prima à prendre place, faisant de même également. Sans même qu'il ait demandé de le faire, l'entrée arriva rapidement. Ils purent commencer alors à manger et à goûter à ce délicieux repas. Skanda ne mit pas longtemps avant de complimenter l'entrée ainsi qu'à en savoir un peu plus sur la proposition de Brahmâ.


« Le repas commence divinement bien ! Tu diras à ton chef cuisinier qu'il a fait du bon travail. En espérant que la suite sera toute aussi bonne. »

« Je lui transmettrai tes compliments Skanda. »

« Et si tu me parlais de ta proposition. Cela m'intrigue depuis que j'ai reçu ton message. »

« Elle concerne un projet que je compte soumettre au conseil, et je voulais t'en parler avant. Je pense qu'il est temps pour nous de sortir de l'ombre, comme l'ont fait les autres cours. »

Les servantes vinrent retirer les assiettes vides avant d'amener rapidement la suite du repas, le plat de résistance. Ce qui permit aux goa'ulds de continuer leur petite conversation.

« Mais si l'on sort de notre ombre, comme tu le dis, cela nous exposerait-il pas aux attaques des autres goa'ulds ? »

« Non j'en doute. D'après ce que j'ai appris de mes asharks que j'ai envoyé à travers la galaxie, les goa'ulds des autres cours ne sont pas aussi puissant qu'avant. Beaucoup d'entre eux sont morts comme par exemple Râ ou bien encore Apophis, Cronos et même Kali. Comme quoi la trahison ne résulte rien de bon.  »

« Hm .. je vois. Ils sont trop faibles pour qu'une guerre éclate entre goa'uld.  »

« Tout à fait ! C'est le bon moment pour émerger de l'ombre et de nous faire connaitre ! De toute façon, un jour ou l'autre, nous subirons une attaque de l'extérieur. Autant que l'on se prépare non ? »

« Je suis d'accord avec toi ! Je te soutiendrais donc durant la réunion du conseil. Tu as mon appui ! »

« Je savais que je pouvais compter sur toi Skanda ! Tu es un .. fidèle ami, tout comme ton père ! »

A nouveau, Brahmâ esquissa un sourire en coin, fier de voir que Skanda allait le suivre dans son projet. Tellement naïf qu'il en rigolerait presque parfois. L'avantage qu'il avait d'avoir Skanda à ses pieds, c'était qu'il était jeune et fort, ce qui pouvait être qu'un plus pour lui et son empire.

Le repas continua tranquillement, les deux goa'ulds parlant alors de tout et de rien, de leur empire respectif surtout. Puis Skanda prit alors congés, disant à nouveau qu'il soutiendrait dans son projet. Maintenant, Brahmâ allait devoir convaincre Vishnu, ce qui ne serait pas une chose facile. Il lui fallait son appui et ne pas faire de passage en force.

Il convoqua alors son émissaire qu'il envoya voir Vishnu, lui proposant alors de se voir dans les plus brefs délais pour une réunion du conseil. Le lendemain, Brahmâ reçut alors une réponse favorable de son confrère, celui-ci fixant alors la réunion du conseil pour dans deux jours. Ce qui était parfait pour notre goa'uld qui voulait se préparer un peu, voulant trouver les meilleurs arguments qu'ils soient.

___________________________________

L'art suprême de la guerre, c'est soumettre son ennemi sans combat


Dernière édition par Brahmâ le Dim 23 Aoû - 10:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Brahmâ
Goa'uld
avatar
Profil
Messages : 91
Date d'inscription : 02/07/2015




MessageSujet: Re: Un chapitre se ferme et un autre s'ouvre. [solo]   Jeu 13 Aoû - 13:50

Maintenant que Brahmâ avait le soutien de Skanda, son projet ne pouvait que voir le jour. Même si Vishnu avait de l'influence, face à la coalition des deux autres goa'ulds, il n'avait guère de choix. Mais pour mettre toutes ses chances de son côté, Brahmâ se relata dans sa tête, les arguments qu'il comptait utiliser pour convaincre son confrère du conseil. Ceux-ci allaient ressembler fortement à ceux qu'il avait utilisé pour enrouler Skanda.

Deux jours venaient de s'écouler et il étant tant pour Brahmâ de quitter son palais pour rejoindre son hat'ak, direction la planète mère de Vishnu. Celui-ci aimait bien organiser les réunions du conseil chez lui, certainement pour faire admirer la beauté de son domaine. Brahmâ ne pouvait pas le nier : son confrère avait de bons goûts, tout comme lui d'ailleurs. Le vaisseau mère de ce dernier quitta alors l'orbite et s'en alla dans l'hyperespace.

Durant le trajet, Brahmâ resta sur son trône, se situant sur la passerelle. A vrai dire, le goa'uld s'était plongé dans ses pensées, essayant d'imaginer l'avenir qui s'offrait à lui, les choses qu'il allait pouvoir faire si Vishnu approuvait son projet. Il imaginait tout un tas de cas de figure, voulant se préparer aux diverses surprises qu'il allait pouvoir rencontrer. Une bonne stratégie pouvait éviter le combat. Cela pouvait paraitre lâche comme idéaux, mais Brahmâ pensait qu'il valait mieux éviter les conflits, la guerre. Il existait bien des manières pour prendre le pouvoir. D'ailleurs, comme il le disait souvent à son prima, le plus difficile n'était pas de prendre le pouvoir, mais de la converser.

Se trouvant toujours dans ses pensées, une voix qui lui était familière vint le ramener à la réalité. Brahmâ haussa alors un sourcil, se redressant un peu sur son fauteuil avant de regarder droit dans les yeux son prima. Le goa'uld avait une très grande confiance envers son prima, sachant qu'il pouvait compter sur lui. Même si au fond de lui, il se disait qu'un jour, il pouvait le trahir.


« Que veux-tu ? Y aurait-il un problème peut-être ? »

« Aucun mon seigneur. J'ai juste des doutes quant à l'acceptation de votre projet par Vishnu. »

« Douterais-tu de mes capacités d'orateur ? »

« Pas le moins du monde mon seigneur. Mais vous n'êtes pas sans savoir que Vishnu a toujours été réticent quant à l'idée de sortir de l'ombre. Le convaincre sera difficile. »

« Je sais. Il reste figé dans le passé, se disant qu'il vaut mieux continuer à se cacher pour la survie de notre cour. Je peux le comprendre dans un sens. Jusque là, notre stratégie s'est avérée payante. Mais il se voile la face en pensant que ça va continuer. De nouveaux peuples émergent de l'ombre, de nouvelles organisations et nations se forment. »

« Vous pensez que l'une de ses nouvelles organisations ou nations va nous attaquer ? »

« Tôt ou tard c'est certain. Nous ne sommes pas la race la plus aimée dans la galaxie. Beaucoup veulent l'extinction des goa'uld. Et cela nous le devons à nos confrères des autres cours qui pensaient que régner par la force et la peur était la seule solution. »

« Votre exemple montre qu'il y a d'autres solutions je suppose ? »

« Tu supposes bien. J'ai compris assez vite qu'il fallait avoir les faveurs du peuple pour régner tranquillement. Comme ça, pas de rébellion, ni manifestation qui pourrait découler à une guerre civile. Bien évidemment, certaines personnes sont contre moi, je ne suis pas naïf. Je ne peux pas plaire à tout le monde aussi. Maintenant, laisses moi seul, j'ai besoin de réfléchir. »

Cet échange avait son prima semblait avoir été bénéfique pour Brahmâ qui eut de nouvelles idées quant à ses arguments qu'il comptait présenter à Vishnu pour qu'il accepte son projet. Le voyage se passa sans encombre, le goa'uld n'étant plus dérangé jusqu'à leur arrivée dans le domaine de Vishnu. Skanda était déjà là d'après les dires du prima de Vishnu qui venait de les contacter pour identification.

Quittant la passerelle, il s'en alla dans la salle des anneaux de transfert pour se rendre sur la planète, et plus précisément dans le temple de son confrère. Brahmâ paraissait calme, reposé. Une attitude parfaite pour un orateur qui s'apprêtait à parler. Arrivant dans la salle du conseil, il vint en premier lieu, saluer Vishnu en prononçant de belles paroles avant d'aller saluer, Skanda. Prenant tous place autour d'une table, leur prima étant là également, Brahmâ ne resta pas longtemps sur sa chaise, se levant alors pour prendre la parole.


« Mes chers amis ! Je vous remercie d'être présent en ce jour, qui, je l'espère, marquera notre histoire. Comme vous le savez tous, depuis un moment, j'ai l'idée que notre cour se dévoile, sorte de l'ombre. Je sais que certains sont réticent à cette idée, mais je pense qu'après avoir avancé mes arguments, ils changeront d'avis. »

« J'ai hâte d'entendre tes arguments Brahmâ ! » S'exclama Vishnu, se montrant alors très attentif

« La hiérarchisation de notre galaxie a bien changé ces dernières années. A cause de nos confrères, de plus en plus de peuples nous détestent, le nombre de nos ennemis a grandi. Nous nous cachons et pour l'instant, notre stratégie marche. Mais pendant combien de temps ? Ne nous voilons plus la face. Bientôt, nous subirons des attaques.

Alors pourquoi rester dans l'ombre ? Aujourd'hui, plus aucunes raisons nous poussent à nous cacher. Nous devons nous montrer, montrer notre force. De plus, nous pourrons ainsi nous trouver des alliés assez puissant pour qu'on ait des pions à jouer sur notre échiquier. Et qui sait, nous découvrirons certainement de nouvelles technologies que nous pourrons adapter aux nôtres.

Au final, nous serrons bénéfiques si l'on applique mon projet. C'est vrai qu'il y a un risque si l'on pointe le bout de nos nez. Mais je pense que ce risque en vaut la chandelle. Vishnu .. je sais très bien que tu étais contre depuis le début. Mais je pense qu'il est grand temps que l'on évolue.  »


« Comme tu viens de le souligner, ton projet comporte un risque. Car qui nous dit que nous allons être attaqué ? Peut-être que nous le serrons, mais pas de suite, ou bien par des gens primitifs Alors je ne vois pas pourquoi nous devrions nous précipiter quant au fait que nous devrions sortir de l'ombre. »

« Je suis en total accord avec Brahmâ. Si nous avions appliqué plus tôt son projet, mon père n'aurait peut-être pas été tué. Car il pensait qu'en restant cacher, il n'y aurait pas de tentative de meurtre ou quelque chose de ce genre. Or, il a été assassiné et ce, parce qu'il a été trop naïf. » S'exclama alors Skanda en jetant alors un regard noir à Vishnu qui prit soudain la parole.

« Bien que la mort de ton père soit tragique, je ne pense pas qu'elle aurait pu être évité avec le plan de Brahmâ. Mais je dois avouer que nous avons été naïf ces dernières décennies. De plus, avoir de nouvelles technologies ne seraient pas un luxe. Alors pourquoi pas .. Nous avons qu'à faire selon tes projets Brahmâ. »

Un large sourire se dessina alors sur le visage de Brahmâ qui venait de remporter une victoire, selon lui. Mais un dernier point restait en suspens. Un point auquel Brahmâ n'avait pas fait mention dans sa discussion avec Skanda, trois jours auparavant. Alors il espérait avoir son appui. C'était risqué certes, mais le goa'uld sentait qu'il pouvait obtenir ce qu'il voulait.

« Maintenant que nous sommes tous d'accord sur le fait que notre cour sorte de l'ombre, j'aimerai soulever un deuxième et dernier point. Comme tu l'as dis Vishnu, peut-être que notre décision va nous attirer la foudre de certains, qu'on va subir des attaques. Alors je propose que l'on créait une armée commune que je commanderai personnellement quant à la défense de nos territoires. »

« Ta puissance augmenterait alors mon cher Brahmâ n'est-ce pas ? »

« Oui Vishnu, mais cela pour le bien de nous tous. De plus, je ne prendrais jamais une décision importante sans en avoir préalablement parlé au conseil. Et puis entre nous, je suis le meilleur stratège de ce conseil. » Fit-il avec une légère pointe d'humour, voyant alors ses deux confrères se mettre à rire.

« Pas faux. Pour ma part, je vote pour et toi Skanda ? »

« Je suis pour aussi ! J'ai toute confiance en toi Brahmâ pour nous défendre au mieux. »

« Bien ! Sur ce, je pense que notre réunion est terminée. J'attendrais avec impatience vos troupes et vaisseaux pour que je puisse mettre en place ma stratégie de défense. »

Brahmâ vint alors saluer une nouvelle fois ses deux confrères en guise d'au revoir, quittant alors la pièce pour aller dans la salle des anneaux de transfert Le goa'ul était satisfait de la réunion. Il avait obtenu tout ce qu'il désirait. Vishnu et Skanda étaient bien naïfs de penser qu'il voulait des troupes supplémentaires seulement pour défendre leur territoire. La création d'une armée commune allait surtout servir à augmenter sa puissance et avoir plus de fidèle dans ses rangs.

Retournant à bord de son vaisseau, il ordonna le passe en vitesse lumière, direction sa planète mère. Du travail l'attendait maintenant qu'il avait obtenu ce dont il désirait. Son prima vint le féliciter, Brahmâ appréciant ses félicitations. Bientôt Vishnu allait tomber et Skanda serait qu'un simple serviteur de Brahmâ. Ce dernier devait simplement peaufiner quelques détails de son plan et le tour était joué.

___________________________________

L'art suprême de la guerre, c'est soumettre son ennemi sans combat
Revenir en haut Aller en bas

Brahmâ
Goa'uld
avatar
Profil
Messages : 91
Date d'inscription : 02/07/2015




MessageSujet: Re: Un chapitre se ferme et un autre s'ouvre. [solo]   Dim 23 Aoû - 10:42

Quelques jours venaient de s'écouler depuis la réunion du conseil de la cour indoue. Réunion qui, rappelons le, fut très fructueuse pour Brahmâ qui vue toutes ses demandes, acceptaient. Le goa'uld avait réussi à convaincre son confrère Vishnu de sortir de l'ombre et de créer également une armée de coalition pour défendre les possessions de toute la cour indoue, principalement. Brahmâ avait même réussi à convaincre les deux autres membres du conseil de lui attribuer le poste de chef de l'armée de coalition. Ce qui signifiait dans un sens que sa puissance augmentait grâce à cette élection.

Aujourd'hui se voyait être une grande journée pour le goa'uld qui devait recevoir les troupes de la nouvelle armée fraichement créée. Se trouvant dans la salle du trône, Brahmâ était assis, regardant le mur qui lui faisait face tout en pensant à ses futurs actions. Maintenant que son pouvoir avait grandi, il allait pouvoir mettre la phase deux de son plan en action. Mais avant cela, il lui restait encore une petite tâche à faire. Son prima entra alors dans la salle, venant se présenter à lui.


« Mon seigneur. Nous avons des visiteurs. »

« Qui est-ce ? »

« Ce sont les membres les plus hauts gradés de l'armée de coalition. Ils vont venus ici pour recevoir vos ordres. »

« Bien .. fais les entrer. J'ai hâte de voir ces guerriers mis à la cause de la coalition par mes confrères. »

Le prima se retira de devant Brahmâ, prenant le chemin de la porte pour faire entrer les invités. Le goa'uld savait déjà ce qu'il allait leur dire, car il avait une idée bien précise en tête. On lui avait donné les pleins pouvoirs pour organiser la défense des domaines de la cour indoue, il comptait bien se servir de ce pouvoir.

Une dizaine de jaffas entrèrent dans la salle du trône, précédent le prima de Brahmâ qui les conduisit devant son maitre. Brahmâ souleva un sourcil assez interrogateur en voyant les guerriers. Ils n'avaient rien de bien extraordinaire à première vue. Mais le regard ne se suffisait pas à lui-même. Les apparences s'avéraient être trompeuses parfois.


« Bienvenue sur Oni. J'espère que vous être prêts à mettre votre vie pour une cause noble qu'est la défense de nos territoires. Vous avez des chances de marquer l'histoire. »

Brahmâ aimait faire de beaux discours, qu'ils soient petits ou même grands. Il disait que les mots étaient magiques parfois. Pourquoi ? Parce qu'il pouvait rendre heureux une personne, mais aussi la détruire, l'anéantir.

« Nous sommes heureux de pouvoir servir la coalition mon seigneur ! Nous sommes prêts à risquer notre vie. D'ailleurs, je tenais à souligner le fait que nous sommes de bons leader. Vous ne serez donc pas déçu. »

Le goa'uld ne put s'empêcher de hausser un sourcil. De bons leaders ? Alors comme ça, ils croyaient commander les vaisseaux ou bien les forces terriennes ? Le jaffa qui avait pris la parole, se montrait bien prétentieux aux yeux de Brahmâ qui le comptait bien lui faire redescendre les pieds sur la terre ferme.

« Je ne doute pas de vos talents de leadership. Mais voyez-vous, je comptais organiser l'armée de coalition d'une autre manière. Vous n'allez pas occupé les postes à haute responsabilité, tout simplement parce que je ne sais pas ce que vous valez. Mais vous seconderez mes hommes. J'ai choisi les meilleurs pour prendre le commandement des vaisseaux et des forces terrestres. Etre second n'est pas si mal ? »

Brahmâ esquissa alors un sourire en coin, voyant très bien que sa décision n'était pas au goût des jaffas présent devant lui. Mais tant pis, il n'allait pas changer ses plans pour les satisfaire.

« Etant le chef de l'armée de coalition, nous nous plions à vos ordres. Si vous nous le permettez, nous devrions nous retirer maintenant. »

« Vous pouvez disposer ! Je vous ferrai parvenir vos affectation par le billet de mon prima ! »

Le goa'uld regarda la dizaine de jaffa quitter sa salle de trône avec un large sourire. Oui, il était fier de lui. Son plan semblait se dérouler sans encombre et fort heureusement. Bien qu'il avait prévu des plans B au cas où il rencontrerait un problème. S'il avait bien appris une chose, c'était qu'il fallait toujours avoir un plan de secours minimum.

Demandant alors à son prima de venir le voir, il lui confia la tâche d'aller chercher les soldats sélectionnés pour assurer le commandement des postes importants dans l'armée de coalition. Certains d'entre eux, étaient des ashraks. Ils ne mirent pas longtemps à faire leur entrée dans la salle du trône.


« Je vous ai convoqué pour vous faire part de votre nouvelle mission. Pendant des mois, je vous ai préparé à prendre le commandement d'un bataillon ou bien encore d'un hat'ak, l'heure est bientôt venue de mettre votre apprentissage en pratique ! Mais avant de vous envoyer là-bas, je tenais à vous expliquer votre rôle.

Vous n'allez pas simplement être commandant. Vous aurez une deuxième tâche à accomplir. Lorsque vous recevrez l'ordre ombre, vous enfermerez vos seconds pour ceux qui se trouvent sur des vaisseaux. En ce qui concerne les troupes au sols, vous les arrêterez tout simplement. Pour ceux qui seront sur la planète mère de Vishnu, vous aurez une autre tâche : le tuer tout simplement. »


Brahmâ avait attribué les postes importants à ses hommes pour préparer son coup d'état. Bien évidemment, il voulait éviter l'effusion de sang et il ne voulait pas que Skanda subisse des pertes. Cela pourrait se retourner contre lui. Son plan servait surtout à éliminer Vishnu et à prendre le contrôle de la cour indoue. Un plan qui avait ses chances de marcher si seulement son confrère ne le découvrait pas.

Le goa'uld se montrait confiant quant à la réussite de son plan. De plus, même si cela échouait, il avait le soutien de Skanda pour renverser Vishnu. Autant dire qu'il allait réussir, quoiqu'il se passe. Demandant alors à être seul, son prima ainsi que les autres jaffas quittèrent la salle du trône. Brahmâ avait besoin de récupérer un peu, la journée ayant été longue pour lui. En tout cas, tout se déroulait comme il le voulait. Il n'avait plus qu'à constituer l'armée de coalition et faire part de cette constitution à ses confrères. Etant un bon stratège, il n'allait pas peiner à faire passer ses idées à ses confrères de la cour.

___________________________________

L'art suprême de la guerre, c'est soumettre son ennemi sans combat
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil




MessageSujet: Re: Un chapitre se ferme et un autre s'ouvre. [solo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un chapitre se ferme et un autre s'ouvre. [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un chapitre se ferme et un autre s'ouvre. [solo]
» Une porte s'ouvre alors qu'une autre se ferme [Sujet clos]
» ✿ Maddy Bow/ L'histoire d'une vie
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate RPG: Planète-Stargate :: Galaxie de la Voie Lactée :: Autres planètes-