Partagez | 
 

 Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Lun 18 Jan - 20:50


Tout était prêt. Il était enfin finaliser. Il avait fallu du temps. S'il regardait dans les archives, il avait fallu presque deux ans pour finaliser ce projet. Mais c'était un projet important. Bien sur, il était censé devenir son "vaisseau amiral" en quelque sorte, mais en premier lieu, il servirait de vaisseau de transport, de vaisseau colonisateur car il ne comptait pas vraiment compter sur ce caillou. Ce n'était qu'un habitat temporaire en quelque sorte. Voilà le premier usage de ce vaisseau. Sauf si on venait lui casser les noisettes bien entendu.

Ils en avaient connus des galères pour ce vaisseau, autant du point de vue des ressources nécessaires à sa construction, que les technologies adaptées dessus, les essais à tous les points de vue, armement, bouclier. Plus d'une fois il avait pensé que ce projet allait finir à l'eau. Mais au final, il était là, devant ses yeux en quelque sorte. Derrière la verrière donnant sur le chantier spatial, il observait son dernier joujou. Relaxé, détendu, il admirait le travail effectué. Surtout de la part de son ingénieur en chef, Jürgen. Toujours là celui-là. Qu'est-ce qu'il ferait sans lui ? Un petit blond, enfin petit, plus petit que lui, toujours bien coiffé, une couche de gel sur les cheveux quasiment, et une légère barbe, en gros il ressemblait à ce type-là.


"Finalement, le Projet "Indépendance" va voir le jour."
"Vu le temps et les ressources déployés pour ce Projet, je l'espérais fortement. J'en aurais été fortement....déçu le cas contraire."
"Je vous laisse les honneurs Monsieur ?"
"Cela va de soit Jürgen, cela va de soit."

S'approchant quelque peu de la baie vitrée,le vaisseau bien en vue, il ne restait plus qu'une chose faire. Le déplacer vers le hangar. Lui enlever ses "amarres" à ce chantier spatial pour le diriger ailleurs.

"Désengagez les amarres."

Sa voix se répercuta par les hauts parleurs au travers du chantier spatial, son ordre s'étalant sur toute la longueur du chantier avant que celui-ci ne soit  mis en application. Bientôt, l'on put voir le vaisseau commencer à être déplacé. Il était énorme. Comparé à son croiseur, c'était tout autre chose. Mais il avait une sacrée allure en fin de compte. Certes, il n'était pas aussi haut qu'un Ha'tak Goa'uld bien au contraire, mais il en était plus long. Il était plus dans la longueur qu'autre chose.


Et rien que de le voir passer comme cela, devant lui, au ralenti, il se rappela tout ce qu'il avait vu au travers des enregistrements d'Héphaïstos. Il n'avait pas les souvenirs de ce gugus, tant mieux d'ailleurs, mais par contre, il pouvait concéder à ce Goa'uld qu'il était très consciencieux pour l'occasion. Tout avait été enregistré, et il avait pu se mettre à jour sur le projet. Un projet lancé depuis bien longtemps visiblement.

"Mouais.....plus les hommes grandit, plus ils trouvent des joujous plus gros....pourtant on pourrait s'amuser avec ton joujou mon doudou !"

Et son hallucination qui en remettait une couche. Là, à ses côtés, l'observant lui, dans cette robe rouge moulante, il n'y faisait même plus attention à vrai dire, se replongeant dans ses souvenirs, ou plutôt dans les mémoires qu'il avait lu d'Héphaïstos concernant ce projet.

*
**
***

Deux ans plus tôt

Héphaïstos se trouvait dans son laboratoire, récupérant différents modèles, différents schémas sur lesquels ils venaient de passer des heures à travailler. Tout avait été travaillé, au millimètre prêt. Ce serait le travail de toute sa vie, ou tout du moins une sorte de consécration vous me direz. Il était tout excité de mettre au point ce projet, peut-être pour cela qu'il s'était précipité vers son ingénieur en chef, Jürgen, déjà là, et déjà levé, prêt à le satisfaire. Enfin d'une certaine manière.

"Jürgen, viens avec moi ! J'ai un projet à te faire part."

A vrai dire, il n'attendit même pas la réponse de son ingénieur qu'il avait déjà pris le chemin du chantier spatial. Jürgen dut courir légèrement pour le rattraper, discutant tout le long du chemin de ce fameux projet. En tout cas, au vu de l'excitation d'Héphaïstos, nul doute que ce n'était pas le petit objet du coin. Arrivant au chantier spatial, passant dans l'un des laboratoires, dans l'un des bureaux d'étude, il étala les plans sur le plan de travail.

"Est-ce que c'est ce que je pense ?"
"A ton avis ?"

Observant les détails des schémas, Héphaïstos le laissant le faire au final, murmurant par moment, fronçant les sourcils avant de repartir d'une feuille de travail à un autre, Jürgen étudiait avec attention les plans que venaient de poser Héphaïstos. Pas qu'il n'avait pas confiance en son commandant, non car il ne souhaitait pas se faire appeler "Maître" ou "Mon Dieu", juste qu'il était très méticuleux en fin de compte. Il finit cependant par redresser la tête pour observer Héphaïstos.

"C'est très....ambitieux."
"Il faut avoir des rêves de grandeur Jürgen, sinon, nous n'évoluerons jamais."
"Mais cela risque d'être....compliqué."
"Rien n'est compliqué quand on s'y met de façon professionnel. Me comprends tu ?"

Une menace déguisée ? Quelque part oui. A vrai dire, il y tenait vraiment à ce projet pour le coup, et il ne souhaitait pas que ce soit fait n'importe comment. La menace était réelle, nul doute que derrière, il y aurait des répercutions. Le regard sérieux, plongé dans le sien, nul doute que toute excitation avait disparu pour le coup, le scientifique avait été remplacé par le Goa'uld désormais.

"Me suis-je bien fait comprendre ?"
"Bien entendu....bien entendu....juste que certains éléments...cela demande de la préparation et de l'expérimentation....comme adapté l'énergie Tollan utilisé sur les canons, pour l'utiliser pour le vaisseau au complet....couplé aux cristaux....je....crains des répercutions."
"Si l'on n'expérimente jamais, nous ne découvrons jamais de nouvelles choses. J'ai déjà assez de matériaux afin de construire la structure du vaisseau, sers-t-en, nous verrons le reste, au fur et à mesure. Et.....ne me déçois pas !"

Héphaïstos le planta là sur ces petits mots, visiblement, il avait d'autres choses à faire et nul doute que Jürgen prenant les plans dans ses bras, allait se mettre de suite au travers. Mais avec un maximum de sécurité. Il ne voulait pas finir explosé en milles morceaux dans le chantier spatial.

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>


Dernière édition par Liam Matheson le Dim 14 Fév - 19:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Mar 19 Jan - 21:29


1 an et 9 mois plus tôt

Le chantier spatial était en pleine ébullition depuis bientôt trois mois. Suite aux dernières folies d'Héphaïstos, à sa dernière invention comme il le disait, les quelques ingénieurs présents travaillaient d'arrache pied sous la tutelle de Jürgen pour faire avancer le chantier faramineux de leur commandant. Et cela prenait forme, doucement mais sûrement. Les matériaux que possédaient Héphaïstos, qu'il avait volé, va savoir, avait permis de construire l'armature du vaisseau. D'ailleurs celui-ci n'avait pas la configuration ordinaire des vaisseaux Goa'ulds, il faut dire qu'il n'avait pas l'espace nécessaire pour construire un véritable Ha'tak, en tout cas, au niveau de la hauteur, du coup, le vaisseau avait plus une forme toute en longueur.

De toute manière Héphaïstos ne faisait jamais rien comme tout le monde, peut-être pour cela aussi qu'il n'était pas forcément bien vu auparavant auprès des Grands Maîtres et des autres. Peut-être aussi pour cela qu'il restait reclus dans son coin. Pour autant, cela n'avait pas l'air de le gêner pas vrai ? D'ailleurs, en cet instant, il venait voir les progrès de son équipe d'ingénieurs, histoire de voir s'ils tenaient les délais bien entendu. Rassemblés dans une pièce, avec lui en bout de table, présidant cette petite assemblée, il était prêt à les entendre.


"Jürgen ?"
"Nous avons bien avancé Monsieur. Avec les matériaux utilisés, l'armature du vaisseau est déjà quasiment entièrement façonné."
"Bien, qu'en est-il du reste ? L'alliage pour recouvrir la coque ? Les réacteurs ? L'énergie ? Notre armement ?"
"Eh bien, concernant l'alliage, nous devrons avoir suffisamment grâce à vos différentes explorations sur...enfin là où vous les trouver, ainsi que les canons à ions, du moins les éléments nécessaires à leur fabrication..."
"Je ressens un mais...."
"Il nous manque des matériaux..."
"Wolfgang !"
"Il vous manque des matériaux ?!"

Comment ça, il en manquait ? Il avait tout calculé au millimètre près. Enfin pas vraiment, mais il y avait le nécessaire. Fronçant les sourcils, regardant les scientifiques un par un, il se demandait bien ce qu'ils avaient encore fait.

"Expliquez vous....et vite....ma patience a des limites...souvent..."
"L'assemblage de l'armature nous a coûté plus que prévu concernant les matériaux, nous les avons tous utilisés. C'est....que ce vaisseau est imposant..."
"Je sais qu'il est imposant ! Je l'ai créé ! Qu'est-ce que vous croyez ! Que ce serait un petit transporteur minable juste bon pour aller vous promener en vacances !"
"Ce que Wolfgang veut dire....c'est que nous n'avons pas tenu compte de la quantité nécessaire pour la création de tout. Et si nous souhaitons mettre en fonction l'énergie comme vous le souhaitez, notamment au travers de l'utilisation combinée de la technologie Tollan et Goa'uld, il nous en faudra d'avantage."
"Bien.....je vous trouverais cela. En attendant....ne tardez pas dans les délais ! Certaines choses peuvent être assemblées sans l'énergie !"

La menace était claire désormais. Il clôtura cette petite assemblée, sortant le premier d'un pas vif en direction de ses quartiers. Vraiment ces scientifiques, ils n'étaient pas pragmatiques, ils auraient du le prévoir ! Enfin lui aussi, mais il avait une excuse, il était leur chef. Il lui fallait désormais s'en procurer d'autres, et ce ne serait pas franchement aisé. Il savait comment en fabriquer, cela prendrait un peu de temps au final, mais au moins cela serait fait. Pour cela qu'il en lança la production, cela prendra le temps qu'il faut mais au final, ils en auraient suffisamment. Mais ils manquaient d'autres éléments que les scientifiques n'avaient pas remarqués. Des composants électroniques, des petits éléments, des calibreurs, des générateurs, des compensateurs inertiels, bref, il fallait encore se procurer bien des choses.

*
**
***

Quelques heures plus tard, habillé de façon plus classique et surtout plus passe-partout. Comme s'il était un véritable contrebandier, il activa la Porte des Etoiles avant de la traverser vers l'une de ses planètes "favorites". Enfin favorite, disons qu'il y faisait son marché. Reconnaissant les lieux comme jamais, c'était un vrai dépotoir en fin de compte, il se dirigea vers le lieux de tout contrebandier, malfaisant, bandits, une sorte de bar, le "Bois sans soif", très recherché vous me direz, y pénétrant comme si le lieu lui appartenait avant d'approcher le barman.

"L'une de tes boissons les plus corsées."

Il n'eut pas longtemps à attendre pour avoir son verre, avant d'observer les alentours. Son "contact", disons simplement sa source, passait tout le temps par ici, et il ne le manqua pas en le voyant pénétrer les alentours. Toujours aussi décevant ce type, et écœurant également. Malgré tout, il se devait de garder une certaine attitude s'il voulait faire des affaires avec lui.

"Junta-un....j'aurais besoin de tes services, mon ami."
"Tout ce que tu voudras Hephi, tu sais bien ! A chaque fois j'y suis gagnant..."
"Bien, j'aurais besoin d'une caisse..."
"Facile à trouver !"
"Laisses moi finir tas de merde dégénérée....une caisse de cristaux Goa'uld....je sais qu'avec les jaffas dans les parages, ils doivent en garder en stock, dis moi simplement où et quand..."
"Eh bien tu sais, moi et les jaffas....on est pas très bon potes à vrai dire...tu es sur ?"
"Non je te fais marché. Bien sur que je le suis ! N'ais-je jamais été indécis ? Bien donc tu as ta réponse. OU et QUAND ?"

Quand il voulait, Héphi, malgré qu'il n'avait pas l'air d'avoir une carrure importante, savait se faire menaçant, notamment quand il avait son arme en main, prêt à tirer, même sur son informateur. Informateur qui n'avait pas l'air d'apprécier le traitement, vu comment il tremblait et ferait facilement dans son froc si on continuait ainsi.

"D'accord, d'accord....mais je viens avec toi..."
"Si tu souhaites te faire tuer....à ton bon plaisir..."

Il finit rapidement son verre, avant de le pousser vers l'extérieur. Il n'avait pas de temps à perdre de toute manière. Poussant Junta-un pour qu'il lui montre où cela se trouvait, ils finirent par arriver, derrière une sorte de hangar, visiblement gardé par quelques jaffas. Attrapant le guignol par le cou, il allait les faire repérer en fin de compte, il l'attira à l'arrière du hangar, faisant le tour.

Il n'était pas du genre "attaque frontale", bien au contraire, il préférait s'infiltrer plutôt qu'autre chose. Pour cela qu'il fractura la porte arrière avant de pousser l'autre gus à l'intérieur. Tout était noir et silencieux en cet instant, des caisses traînées ici et là, c'était un zouk en fin de compte. Nul doute qu'ils n'allaient pas s'apercevoir qu'on leur avait dérobé quelque chose. Sauf si bien entendu, Junta-un les faisait repérer, comme maintenant en se prenant les pieds dans une caisse.


"Fais un peu attention ! Je ne compte pas me taper la discussion avec eux !"
"Désolé..."


Il pouvait l'être désolé vous me direz. Car à peine, ils avaient murmuré que   les lumières du hangar s'allumèrent et que deux jaffas sortirent d'une sorte de bureau, sur le qui-vive.

"Qui va là!"

Pour la surprise, c'était raté en tout cas ! Faisant baisser son "ami" derrière l'une des caisses, il attendit au final que ces jaffas ne fassent plus attention à eux. Il fallait attendre quelque temps malgré tout, avant qu'ils retournent à leurs occupations, leur permettant de fouiller quelques caisses. Il finit au bout de quelques minutes par trouver son bonheur, et poussa Junta-un à faire sortir la caisse de là.

"Depêches toi !"
"Je fais au plus vite ! Tu crois quoi ! C'est pas léger !"

Mais quel abruti ! Même pas le temps qu'il ait fini sa phrase, que cette fois, ils étaient repérés. Pas de tirs de sommation, pas de paroles échangées, juste des tirs à tout va, dans leur direction. Sortant son arme, il riposta, devant se cacher derrière quelques caisses qui prirent chères au final, nul doute que c'était leur propre marchandise qu'ils étaient en train de détruire en cet instant. Le combat rangé tourna quelque peu à son avantage, après quelques échauffourées qui faillirent le faire cramer, il réussit à en toucher l'un à l'épaule, avant de se déplacer pour éviter les tirs du deuxième jaffa. Junta-un, était tétanisé sur place actuellement, il ferait mieux de bouger.

Mais ce n'était pas vraiment le soucis principal d'Héphaïstos. Le bruit que ce combat engendré, allait certainement ameuté les jaffas qui étaient dehors et d'autres encore. Il fallait y mettre fin au plus vite. Jouant un coup de poker, sortant de sa cachette en se plaquant au sol, il visa le dernier jaffa pour le toucher à la jambe. Nul doute qu'en le voyant faiblir, et tomber comme une grosse crêpe, l'un de ses tirs venant toucher le plafond, il avait réussi.

Mais pas vraiment le temps de savourer sa victoire du moment, oui, le combat avait fait trop de bruits, d'autres arrivaient, pénétraient dans le hangar, et cette fois, s'il ne filait pas, il n'aurait aucune chance. Rapidement, zigzaguant, pour éviter les tirs de lance, il se faufila jusqu'à Junta-un, lui piquant la caisse des mains avant de filer vers la porte de derrière. Ce ne fut qu'une fois là-bas, en relative sécurité, qu'il remarqua que son "ami" ne le suivait plus. Il était touché, au sol, en train de gémir comme un moins que rien. Mais désolé pour lui, la caisse était plus importante pour Héphaïstos que ce petit contrebandier.

Filant au travers de la nuit, dans l'ombre jusqu'à la Porte des Etoiles, il pouvait encore entendre Junta-un crier au loin.


"Je t'aurais un jour ! Tu me le paieras !"

Des promesses, toujours des promesses ! Mais il avait eu ce qu'il voulait, avec certes, beaucoup de chance, mais il y était arrivé en fin de compte. Maintenant, ces scientifiques allaient pouvoir avancer sur le projet, à tous les points de vue. Espérons le. La partie la plus facile était faite, le gros oeuvre dirons nous, il fallait peaufiner les détails.

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>


Dernière édition par Liam Matheson le Mar 26 Jan - 22:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Ven 22 Jan - 23:42


1 an et 6 mois plus tôt

Suite à son cambriolage et son vol d'il y a trois mois, ils avaient pu avancer sur la construction du vaisseau. Notamment sur l'armature centrale. Nul doute que désormais, la "carcasse" du vaisseau était bien visible, une carcasse faite dans un alliage Goa'uld et Tollan. Mélanger les matériaux, et les alliages, ce n'était pas compliqué, cela ne risquait pas de vous exploser à la figure en un rien de temps. Peut-être pour cela qu'au final, faire le "gros oeuvre", ce fut le plus aisé dans ce projet. D'autant plus que les machines de construction étaient particulièrement là pour avancer "rapidement" dans cette construction. De toute manière, il savait fort bien que ce ne serait pas cela qui prendrait le plus de temps. Non, ce serait toutes les finitions, sans oublier bien entendu le couplage de l'énergie, la mise en fonctionnement, les essais.

Non, ils n'étaient pas prêts d'avoir terminé ce vaisseau, mais en même temps, il ne cherchait pas à battre des records de temps là-dessus. Il fallait parfois savoir prendre son temps pour faire les choses bien, et c'était bien ce qu'il comptait faire en cet instant. Actuellement, observant depuis la baie vitrée donnant sur le chantier, il regardait les différentes machines s'afférer sur la coque du vaisseau, raccordant divers morceaux, peaufinant certains détails, recouvrant la coque de cet alliage qu'il avait mis au point. Mais ce n'était pas cela qui lui triturait l'esprit à vrai dire.

Se désintéressant finalement de la vue, il finit par bouger malgré tout. Il fallait qu'il voit de ses propres yeux où en était ces scientifiques pas vrai ? De plus, le projet n'allait pas avancer tout seul. Il faisait confiance à Jürgen pour tenter de tenir les délais, même si la plupart du temps, il lui demandait l'impossible vous me direz, pour autant malgré tout, il lui faisait confiance dans une moindre mesure.

Se dirigeant vers l'un des laboratoires, où il pensait retrouver son ingénieur en chef, il y pénétra tranquillement, avant de devoir rapidement se baisser pour éviter de se prendre un éclair dans la figure. C'était quoi ça maintenant ?


"Attent.....désolé Monsieur !"
"Si c'est comme cela que vous m'accueillez désormais, je vais devoir me trouver un autre ingénieur en chef certainement."
"A vrai dire Monsieur....ce n'est pas vraiment notre faute..."
"Et en langage clair et précis ?"
"C'est le régulateur d'énergie. L'adaptateur également à vrai dire. Aucun des deux n'est capable d'encaisser et de supporter une telle charge d'énergie d'un seul coup. Et le résultat....c'est une explosion de ce genre. Bien que nous n'utilisions finalement que très peu de matériaux pour l'occasion. Alors à grande échelle..."

Visiblement depuis trois mois, ils faisaient choux blanc, c'était le cas de le dire. On ne pouvait pas dire qu'ils étaient brillants. Mais c'était un défi à leur hauteur. Réussir à canaliser l'énergie tollan pour faire fonctionner les appareils Goa'ulds et autre. Voir même réussir à canaliser les deux énergies, pour "booster" la puissance, que ce soit des armes, ou des moteurs. Cela serait parfait vous me direz, mais si déjà, on arrivait à coupler l'énergie tollan avec les appareils, cela serait un grand pas. Car même si les tollans n'étaient pas connus pour leurs capacités de construction en terme spatial, malgré tout, ils avaient une technologie plus avancée en matière énergétique et de défense.

Et c'était ce qui l'intéressait au prime abord. Et pour le moment, ils rencontraient de sérieux problèmes. Fronçant les sourcils, en observant le montage que ses scientifiques avaient fait, il se demandait bien ce qui leur était passé par la tête en voyant ce.....dégât aux alentours.


"Et on peut savoir ce que vous avez tenté de faire là ? Cela ne ressemble strictement pas à un canalisateur, ni à un régulateur, ni même à un adaptateur....c'est un....fourre-tout qui sert à rien."

Pour le coup, il était assez vindicatif. Il faut dire qu'il attendait des résultats quand même ! Pour le moment, sur le vaisseau, les systèmes primaires venaient d'être installées, et comme énergie, on se servait de générateur à naquadah comme appoint pour un fonctionnement minimal. Avant d'engager et de mettre en place la véritable source d'énergie.

"Je pourrais savoir ce qu'il vous ait passé par la tête ?"
"Nous avons pensé..."
"Eh bien ne pensez plus ! Vous n'êtes pas doué pour cela. Si je vous ai pris dans ma grande bonté parmi les miens, ce n'est pas pour avoir    le droit à du travail médiocre et digne d'un enfant de quatre ans !"
"Qu'est-ce que vous nous conseillez dans ce cas ?"
"N'essayez pas de convertir l'énergie brute, telle qu'elle sort de la source d'énergie. C'est trop.....puissant, trop brute....vous devez la condenser, la réguler pour réussir à l'utiliser correctement."
"En gros, mettre en place une série de canalisateurs entre la source d'énergie et l'adaptateur afin de pouvoir l'utiliser de façon optimale sans faire exploser nos mécanismes à cause de la surcharge d'énergie."

Enfin un qui comprenait ce qu'il souhaitait faire, il avait bien fait finalement de prendre Jürgen parmi son personnel. Il devait être le seul à bien comprendre ce qu'il souhaitait. Un regard plein de fierté, de soutien, il tapota l'épaule de son "vieil" ami du moment. Peut-être que maintenant, on allait pouvoir avancer quelque part pas vrai ? Bien, dans ce cas, il allait peut-être falloir reprendre depuis le début.

"Au moins un qui comprend parmi vous, vous comprenez maintenant pourquoi il est à la tête du département scientifique."

Finit les petites plaisanteries, il fallait se mettre au travail, ils avaient perdu  assez de temps dans une conversation trop polie. Se frottant les mains les uns contre les autres, il tourna son regard vers tous les scientifiques de la pièce. Le regard dur, froid, il tapota sur la table quelques instants.

"Maintenant, je vous laisse......allez, soyons magnanimes....deux jours pour réussir un prototype....sinon..."

La menace était claire sur l'instant. Donnant un dernier regard vers Jürgen, un hochement de tête, il ressortit de là. Autant maintenant les laisser travailler, il leur avait finalement assez donné de pression pour qu'ils arrivent à trouver comment faire fonctionner cela. Lui pour le moment, il allait se pencher au niveau des armes, des systèmes du vaisseau.

De plus, il avait un invité de marque depuis quoi ? Quelques jours, il ferait peut-être bien d'aller le voir en cet instant, après tout, son nouvel invité avait des possibilités qui le laissait rêveur quand même ! Un sourire amusé aux lèvres, il accéléra quelque peu la cadence pour rejoindre les geôles, où il avait installé son invité terrien.

Arrivant devant la cellule, aucun garde, serrure électronique et par empreinte digitale, il l'activa, l'ouvrant et lui laissant accès à l'intérieur. Un intérieur tout basique en fin de compte, il y avait un lit dans un coin, une gamelle, comme pour les animaux, mais également plus loin, une chaise, qui s'inclinait, pour les interrogatoires. C'était la cellule V.I.P après tout.


"Bien dormi ?"

Visiblement son invité n'avait pas d'humour au vu du regard qu'il lui jetait. Il faut dire également qu'il le tenait là, à sa merci, lui ayant coupé les vivres depuis le début, histoire de l'affaiblir, sans oublier bien entendu quelques interrogatoires à sa sauce. Quel dommage vraiment, plus personne n'acceptait son sens de l'hospitalité.

"Allons, ne soyez pas timide....Major."
"Allez vous faire foutre !"
"Ah....enfin une réaction ! Nous pourrions reprendre notre discussion de la fois dernière ?"

N'ayant visiblement pas la bonne réaction, il était vraiment très déçu de ce terrien. Sortant son arme, la pointant dans sa direction, il lui fit signe de rejoindre la chaise. Qu'il n'essaie même pas finalement de faire quoique ce soit contre lui, il était prêt à tirer et il gardait une distance raisonnable avec ce terrien. Il attendit que celui-ci soit convenablement assis, un mécanisme automatique enfermant ses poignets et ses chevilles, il put se décontracter et ranger son arme.

"Bien, donc, nous en étions où déjà ?"
"Au fond de ton cul, troisième porte à gauche du con !"
"De suite, les gros mots. Un peu de politesse avec votre hôte!"
"Suces moi la..."

Non vraiment, la grossièreté, il n'aimait pas, pour cela qu'il activa le système d'électrocution de la chaise, au moins cela lui fit taire pendant quelques temps. Ou il hurla tout autre chose pour l'occasion. En tout cas, l'interrogatoire commençait bien pas vrai ? Et il dura. Il en profita, il essayait d'en savoir plus sur ce que ce terrien savait, il n'était pas bête, il avait ses informateurs, il savait ce que possédait ce terrien, et c'était un cadeau inestimable.

L'interrogatoire dura plusieurs heures, il partit même faire un petit tour, entre deux, histoire de s'hydrater un peu avant de revenir et de recommencer. Tortures, électrocution, brûlures, avant de le soigner légèrement le laissant pour autant souffrir le martyr entre deux, pour autant, ce terrien ne lâchait rien. Même après deux jours intensifs. Sacré force de caractère. Et les méthodes habituelles ne marchaient plus comme avant, mais dans quel monde on vivait franchement ?


"Vraiment....pourquoi résister ?"
"Parce que j'aime te faire chier connard !"
"Dans ce cas, nous reprendrons prochainement....vu que cela a l'air de vous plaire, Major Matheson."

Il ne se préoccupa pas d'avantage de son prisonnier, même s'il était de nouveau "libre" de ses mouvements, vu son état, il ne saurait rien faire. De bonne humeur, relativement parlant, et vu que les deux jours qu'il avait laissé aux scientifiques venaient de passer, il partit de nouveau pour s'enquérir de leurs avancées. Il était temps de les mettre à l'épreuve désormais. Atteignant le fameux labo, cette fois, fort heureusement, il ne fut pas accueilli par une décharge électrique mais par une bande de scientifiques fatigués mais fiers d'eux visiblement.

"Alors ?"
"Nous avons réussi."
"Quelle partie ?"
"A vrai dire, nous nous sommes arrêtés à la canalisation de l'énergie et son exploitation au travers de notre adaptateur sur l'ensemble des technologies des vaisseaux. Nous n'avons pas encore trouvé le moyen de joindre les deux technologies pour une utilisation conjointe."
"Je vois, vous avez déjà progressé. Certainement que je n'en jetterais pas dans le vide spatial. Puis-je avoir une démonstration ?"

Ce serait plus simple de voir cela en action pas vrai ? Certes, c'était un petit modèle actuellement. Une petite source d'énergie Tollan en fin de compte, qui avait été relié au travers d'un long cylindre non conducteur d'énergie, à l'intérieur, plusieurs "paliers" comprenant résistances, condensateurs, permettant de "réduire" l'énergie diffusée, ou plutôt de la condenser dans le conduit tout en réduisant son potentiel cinétique. Le but étant évident de ne pas qu'elle se propage aux alentours, au risque de causer beaucoup de dégâts.

L'énergie, une fois passée au travers de ce cylindre en direction d'un assez gros boitier, qui servait d'adaptateur, redirigeant l'énergie "modifiée" vers les différents appareils de la pièce,et notamment certains circuits alimentés également par des cristaux, permettant une utilisation optimale du produit. A l'intérieur de ce boitier, tout un schéma de câblage électrique, électronique, mais également une sorte de mini système d'exploitation avec puces électroniques et autre. En gros, il "lisait" l'énergie entrante, comme si sur une base de données, on lisait une nouvelle entrée, avant de l'adapter dans son propre système qui correspondait au système Goa'uld. Ingénieux en somme. Et visiblement cela tenait. Notamment dû au système de refroidissement interne et externe autour de ce boitier et du cylindre qui permettait de garder le système à température constante.

Pour une fois, il avait l'air assez impressionné quelque part. Certes, ce n'était encore qu'un modèle réduit, mais cela avait l'air de fonctionner pas vrai ?


"Bien. Finalement, je devrais vous menacer plus souvent on dirait !"
"Nous avions la motivation Monsieur !"
"Je n'en doute pas. Très bon travail, vous savez ce qu'ils vous restent à faire désormais. Le tester avant d'en faire des modèles grandeur nature. Sans oublier d'essayer de coupler les deux énergies. Bien que cette seconde idée soit un bonus vous me direz."

Mais maintenant, si les tests fonctionnaient, ils allaient pouvoir passer à la vitesse supérieure. Avec un vaisseau énergétiquement stable, nul doute que les travaux à l'intérieur allaient avancer plus vite. Mais une chose à la fois, une chose à la fois.

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>


Dernière édition par Liam Matheson le Mer 27 Jan - 20:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Mer 27 Jan - 20:42


1 an et 3 mois plus tôt

L'armature du vaisseau était enfin terminée, dans sa globalité. Il faut dire qu'ils avaient utilisé beaucoup de trinium, un minerai issu de l'imagination d'Héphaïstos, ou plutôt d'une des planètes où il avait vécu, sans oublier de le mélanger, une fois traité aux matériaux Goa'ulds classiques pour la construction du vaisseau. La particularité du trinium était qu'il était cent fois plus léger et plus résistant que de l'acier ordinaire. Un plus non négligeable quand on savait à quoi il allait servir désormais. En tout cas, les machines lourdes pour la construction extérieure du vaisseau pouvaient se reposer, elles l'avaient bien mérité quelque part.

D'ailleurs, ce n'était plus l'armature sur laquelle les scientifiques planchaient. A vrai dire, à l'intérieur du vaisseau, tout le monde mettait du sien pour effectuer les réglages, la mise en fonction, le raccordement des différents systèmes au système de contrôle interne, une sorte de gros ordinateur en fin de compte. Une centrale raccordait à tout le vaisseau et commandée depuis le poste de commandement, tout en haut du vaisseau, dans la vigie.

Actuellement, c'était le système d'énergie qu'ils essayaient de faire fonctionner, du moins de raccorder au système central pour le faire fonctionner. La version miniature avait parfaitement fonctionné avec tous les systèmes mis en place, maintenant, à échelle réelle, il fallait voir si c'était la même histoire. D'ailleurs c'était Jürgen qui supervisait le tout, et il croisait les doigts pour espérer que tout fonctionne du premier coup.


"Tout est en place ?"
"Tout. Le générateur au trinium est prêt, en état de fonctionner, les adaptateurs également, vu le potentiel de ce générateur, plusieurs adaptateurs seront nécessaires si l'on veut canaliser l'énergie vers plusieurs endroits, sans oublier les cylindres non conducteurs. Tout devrait fonctionner."
"Espérons, ou je vous laisse expliquer cela à Héphaïstos, surtout si vous venez à faire exploser le vaisseau."

Et il ne voulait pas être là pour voir cela. Bien en tout cas, tout avait l'air en état de fonctionner et correctement raccorder. Le générateur allait alimenter le système de contrôle du vaisseau, les armes, le bouclier, ainsi que  la propulsion. Pas étonnant qu'il fallait autant de matériel n'est-ce pas ? Sans oublier qu'il y avait une salle rien que pour ce générateur au sein du vaisseau. Il faut dire que c'était un peu le cœur du vaisseau, si celui-ci était touché, nul doute que le vaisseau courrait à la ruine. Peut-être pour cela qu'il n'était pas à portée des premiers tirs si la coque était percée.

"Bien....l'heure de vérité mes amis !"

Tous avaient à coeur de réussir ce test. S'il réussissait, plus besoin de garder l'auxiliaire branché en permanence et qui ne permettait de travailler que par intermittence en fin de compte. Allumant le réacteur principal, la source d'énergie primaire du vaisseau, celui-ci se mit en fonction, lentement, accumulant de l'énergie, en produisant petit à petit, assez rapidement d'ailleurs au fur et à mesure des secondes qui passaient. Il attendit simplement que sa puissance soit à son maximum, qu'il ait atteint son potentiel, avant de "libérer" l'énergie en direction des cylindres, les canalisant vers les adaptateurs....

Tout se passait bien visiblement, trop bien peut-être. En tout cas, il y eut l'air au bout d'un instant, d'y avoir une surchauffe des adaptateurs, ceux-ci commençant à faire des étincelles un peu partout, de l'énergie se dégageant, de l'énergie cinétique, une légère onde de choc suite aux déflagrations causées par la destruction des adaptateurs, coupant le courant dans le vaisseau, onde qui se propagea sur toute la "cité, coupant le courant. Fort heureusement, les systèmes de survie n'étaient pas sur le même système, mais était plus autonomes, et protégé en cas d'IEM.


"Euh.....oups ?"

Nul doute que cela allait causer des vagues ! De très grosses !

"Dépêchez vous de réparer ! Et rétablissez le courant ! Vite ! Je vous avais dit que les résistances et les circuits de refroidissement de notre système d'appoint n'étaient pas assez puissants ! Bande d'incapables !"

Ailleurs, sur Séléné, Héphaïstos était actuellement occupé avec ce terrien qu'il avait capturé il y a quelques mois. Trois mois de séances intensives, d'interrogatoires, et toujours rien. D'ailleurs, il dut arrêter quand la panne de courant se propagea jusqu'au geôle. Grommelant contre les scientifiques qui avaient encore fait n'importe quoi, il allait activer les communicateurs internes à sa base, espérant avoir des nouvelles, et des bonnes !

| Que se passe-t-il ? Et QU'EST-CE QUE VOUS AVEZ ENCORE FAIT ! |
| Rien, rien.....disons qu'ils se sont trompés et qu'ils n'ont pas voulu m'écouter. Les réparations ne devraient pas prendre longtemps, le temps de réenclencher les générateurs et tout reviendra comme avant.|
| Je l'espère.....pour eux...et pour le vaisseau ? |
| C'est justement ce qui a causé la panne, mais nous y remédions. Tout devrait rentrer rapidement dans l'ordre.|

Il coupa court à cette communication, attendant quelques minutes avant de voir en effet, la lumière de nouveau revenir et ses appareils de torture reprendre vie. Non vraiment, il faisait un hôte peu convenable pour le coup. Retournant son attention vers le terrien, il s'excusa platement.

"Bien....je vous prie de m'excuser pour ce petit désagrément, vous savez ce que c'est, les subalternes. Bien....ou en étais-je ?"
"Au fond de mon cul, troisième porte à gauche !"
"Toujours aussi récalcitrant pas vrai ? Nous allons bien voir cela. Après trois mois de nos séances, vous devriez savoir que je n'abandonnerais pas."

Prenant le bâton de torture Goa'uld, il l'appliqua lentement mais sûrement sur le corps de Matheson, il résistait le bougre, ne voulant pas crier, mais la douleur fut trop forte. D'un plaisir sadique, il apprécia de voir son prisonnier souffrir ainsi, ce serait pourtant si simple s'il pouvait parler pas vrai ? Mais visiblement, il ne fit qu'hurler pour le coup, encore plus quand il passa le bâton sur ses parties intimes. Douloureux n'est-ce pas ?

Il arrêta quelques instants, histoire de le laisser souffler, avant de remarquer comme la dernière fois, un changement dans son expression. Il avait fini par comprendre que ce n'était plus lui qui parlait ou alors qu'il parlait une autre langue.


"Ah....enfin....j'avais hâte de vous revoir. Alors ? Toujours pas décidé vous non plus je présume ?"
| Ancien | "Jamais de la vie ! Vous ne saurez jamais rien !"
"Et je ne comprends toujours pas votre charabia, essayons de parler un langage commun vous ne croyez pas ?"

Devant le silence de son invité, il en remit une couche, le faisant de nouveau crier pendant un long moment, fort heureusement que les alentours étaient bien insonorisés malgré tout. Cependant, il ne pouvait le maintenir éternellement sous les effets de ce bâton. Soupirant, il l'arrêta, avant d'essayer une autre méthode. Va savoir, plus doux cela marcherait peut-être.

"Essayons une méthode moins....radicale et brutale. Je sais être....doux quand je le souhaite."

De toute façon, ce n'était pas comme si Matheson pouvait bouger pas vrai ? Toujours bloqué sur cette chaise, se remettant doucement des effets du bâton, il ne put que sentir quelque chose sur sa tempe, on venait de lui attacher, accrocher quelque chose, avant de remarquer un écran plat, et large apparaître face à lui, à quelques mètres.

"Bien, maintenant vous allez tout me dire....laissez vos souvenirs venir à vous, donnez moi tout ce que vous savez.....sur cette possession, sur tout ce qui vous passe par la tête..."

Nul doute qu'au travers de cet implant mémoriel Goa'uld, il ne pourrait pas faire autrement que de le laisser voir tout ce qu'il avait vu, notamment des connaissances des Anciens qu'il avait dû écrire, parler ou autre. Il attendait avec impatience, malheureusement, il n'en eut pas pour son argent.

Intrigué tout d'abord de voir un tipi, se rappelant que c'était près de ce genre de choses qu'il l'avait kidnappé, il fronça les sourcils avant de voir l'intérieur du tipi, deux êtres, à moitié dénudés, s'offrant l'un à l'autre, un regard plein de dégoût au visage, voilà ce qui se passait actuellement.


"Arg.....je ne parlais pas de vos prouesses sexuelles ! Espèce d'humains dégénérés ! Je m'en fous de la femme que vous avez sauté, baisé, ou aimé !"

Mais visiblement ce n'était pas les bons mots à dire, d'autant qu'on put voir par la suite le visage de la jeune femme, et Héphaïstos, la reconnut aussi, c'était sa sœur, enfin cousine éloignée, enfin c'était compliqué chez les Goa'ulds. Il avait envie de vomir en voyant les deux faire des choses que la morale réprouverait en fin de compte. Non c'en était assez ! Vraiment, il sentait son petit déjeuner remonter, des hauts le cœur, il coupa court à cette séance, lui enlevant le matériel avant de filer de la salle, la main sur la bouche.

Non vraiment, cela allait lui faire mourir. Aller, une autre nouvelle, une bonne cette fois ! N'y résistant plus, voulant effacer ces images de sa tête, il se dirigea vers le chantier spatial, au pas de course, comme s'il avait le feu aux fesses, pensant plus à l'avancée de son projet qu'autre chose même si les images étaient encore vivaces dans son esprit.

Blanc cadavérique pour le coup, faisant signe aux scientifiques que ça allait et que ce n'était pas la peine de la jouer mielleuse à souhait, il tourna son attention vers Jürgen, qui réfléchissait visiblement intensément. Les murs de la salle du générateur avait encore les marques en fin de compte des décharges électriques, pour autant, tout avait l'air revenu à la normale.


"Alors ?"
"Ils n'avaient pas pensé que plus la taille augmente, plus l'énergie dégagée est importante, et qu'il fallait adapter nos résistances et le système de refroidissement. J'ai fait les modifications nécessaires après ce premier essai complètement foireux, et désormais, comme vous pouvez le voir, le vaisseau fonctionne grâce à son générateur principal d'énergie. Bien entendu, je conseille cependant de garder un auxiliaire en cas de surchauffe, de panne ou de dégâts sur celui-ci. Sans oublier peut-être d'emmener dans les soutes un générateur de "secours" identique, pour remplacer au besoin."
"Parfait ! Et pour ces....abrutis....mettez les aux travaux forcés, ce que vous avez de plus ingrat à faire...cela leur fera comprendre je pense."

Même s'ils avaient connu des péripéties, encore une fois, cela fonctionnait. Au moins, l'on pouvait travailler avec de la lumière désormais.

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>
Revenir en haut Aller en bas

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Dim 31 Jan - 16:04


1 an plus tôt

Le projet avançait vite désormais, du moins, aussi vite que l'on pouvait. En un an de temps, ils avaient déjà réussi à monter l'armature du vaisseau, sa coque interne et externe, mais également à le mettre en fonction, tout du moins, à l'alimenter désormais. Et depuis ces trois derniers mois, il y avait eu mal pas d'essai concernant l'utilisation de cette énergie, notamment avec les moteurs, la puissance que cela dégageait, bien entendu, l'hyper-espace ce ne serait pas encore pour de suite, il faudrait sortir le vaisseau pour le faire, mais déjà la propulsion conventionnelle fonctionnait. Sans oublier les systèmes élémentaires du vaisseau, le système de survie, plus besoin de dépendre de générateurs à naquadah ! Même si on les gardait, comme alimentation secondaire, de secours, juste au cas où. Sait-on jamais ce qui pourrait arriver au vaisseau.

La soute pour les vaisseaux se trouvait non pas sur les côtés du vaisseau, mais au milieu, entre ce qu'on pouvait considérer comme des extrémités, trois au total, qui couvrait de part leur armature, l'arrivée des chasseurs, transporteurs vers la soute. Moins de risque de se faire abattre au moment d'atteindre le hangar pas vrai ? En tout cas, les scientifiques qui avaient été "punis", se trouvaient désormais beaucoup plus enclin à suivre les ordres de Jürgen, il faut dire aussi que parfois, une petite "punition" cela faisait du bien.

Actuellement, après avoir installé le poste de commandement en prolongement de la coque externe, sur le dessus du vaisseau, avec une vue imprenable sur les alentours, que les systèmes avaient été reliés entre eux, et directement vers l'alimentation, il restait encore à installer les armes, les emplacements et à tester également qu'ils étaient correctement alimentés.

Jürgen se trouvait d'ailleurs au poste de commandement, installé dans le siège du commandant, sans pour autant s'y croire au contraire, il vérifiait les paramètres du vaisseau à l'aide de la console devant lui, jusqu'à se faire interrompre par quelqu'un, l'un de ses scientifiques, Wolfgang, bien moins sur de lui qu'auparavant. Un peu de sobriété ne faisait de mal à personne.


"Ou en sommes nous ?"
"Les canons à ions ont été installés sur la proue et la pompe. Sans oublier ce que le commandant a appelé la Grosse Bertha, placé sur la tourelle au-dessus du poste de commandement, avec une rotation à 360°. Mais est-ce vraiment une bonne idée de mettre une arme aussi imposante à cet endroit ?"
"J'ai appris il y a bien longtemps à ne jamais discuter ce que voulait le commandant. S'il a préféré la mettre là, c'est pour une raison. D'autant que nous aurons des boucliers pour éviter que ce canon ne soit touché en premier. Je ne cache pas que s'il venait à exploser, c'est tout le poste de commandement qui partira avec, mais au vu des défenses mises autour et du renforcement de la coque tout autour et autour de notre poste de contrôle, je pense que le risque est minime."
"Je vois....nous sommes prêts pour les essais...."
"Bien, je pense qu'il aimerait être là, vous l'avez fait appelé ?"
"Oui, mais il ne répond toujours pas."

Bizarre, habituellement il répondait toujours. Mais à vrai dire, il avait coupé toutes ses communications, de nouveau occupé avec le terrien dans sa cellule, dans ses geôles, dans sa salle d'interrogatoire. Et visiblement, il commençait à être à bout de patience. En même temps Matheson ne l'aidait pas vraiment, notamment en divaguant de plus en plus, se prenant la plupart du temps pour un Ancien, ne parlant même plus correctement. Non vraiment, comment voulez-vous qu'il apprenne quoique ce soit dans ces conditions ?

Il avait pensé depuis plusieurs semaines à ce qu'il allait faire, c'était risqué sans nul doute, mais si cela fonctionnait, il allait pouvoir avoir accès à toutes les connaissances des Anciens et nul doute que rien que cette expectative le rendait complètement euphorique. Certains préféraient le sexe, lui c'était les technologies. On comprenait pourquoi sa "femme" l'avait trompé avec d'autres pas vrai ?


"Bien....toujours pas décidé à coopérer ?"
| Ancien | "Vous ne saurez jamais rien !"
"Fort dommage....et vu que je n'ai pas envie de revivre une énième fois vos fantasmes, vos délires, notamment avec elle, ma sœur, franchement ? J'en ai encore des frissons...c'était d'un....dégoûtant..."
| Ancien | "Allez en enfer !"
"Je ne comprends toujours rien....et donc, cela me navre, mais j'espère que vous n'avez rien contre un peu de compagnie..."

Souriant, de façon machiavélique, il activa sur sa chaise de torture, un mécanisme venant entourer sa bouche, avant de lui écarter juste la mâchoire la laissant grande ouverte désormais. Nul doute que maintenant, il devait se douter de ce qui allait se passer pas vrai ?

"Ne luttez pas, vous ne gagnerez pas !"

Mais c'était qu'il était sur de lui pas vrai ? Il avait toutes ses chances. S'approchant de sa victime, se penchant vers lui, vers sa bouche grande ouverte, ouvrant la sienne, le symbiote sortit doucement du corps du scientifique Tollan, ayant libéré sa toxine dans le corps de son hôte actuel, pour éviter qu'il survive en fin de compte, avant de se glisser dans la bouche de son futur nouvel hôte, s'incrustant en lui, se dirigeant vers la nuque. L'ancien corps d'Héphaïstos tombant au sol, mort, suite à la libération de la toxine.

Son nouvel hôte fut pris de convulsion pour le coup, se débattant pendant quelques instants sur son siège, avant de perdre connaissance. A vrai dire, d'un point de vue extérieur, on ne savait pas ce qui se passait. Cette perte de connaissance ? Certainement le cumul des blessures, de la fatigue et ce nouvel intrus, sans oublier l'autre qu'il avait également dans la tête. En tout cas, Jürgen et compagnie n'eurent pas de nouvelles, pas de réponses, mais ils n'eurent pas l'air de s'en formaliser pour l'occasion.


"Bien essayons, il doit être encore plongé dans l'une de ses expériences."
"Par quoi commençons nous ?"
"L'armement puis le bouclier. Commençons à 30 % de la puissance."
"Compris."

Les raccordements fait, l'alimentation fonctionnant, il suffisait juste d'activer les armes, de "débloquer" le passage de l'énergie vers l'armement. Ce n'était qu'un jeu de connections électriques, de conductivité du courant, de l'énergie en fin de compte. Bientôt, au travers des sphères de contrôle tout autour de l'appareil, dans le chantier spatial, on put remarquer une activité autour de l'armement, des différents dispositifs. Déjà les premières données s'affichèrent aux côtés de Jürgen.

"Tout à l'air de fonctionner, bien qu'il semble y avoir une perte d'énergie au niveau des canons à ions. Le transfert ne s'effectue pas complètement, nous perdons de la puissance. La connexion était-elle la même que pour l'armement conventionnel ?"
"Eh bien oui....nous n'avons pas jugé nécessaire...."
"Modifiez cela, ce n'est pas la même technologie, les matériaux doivent être plus denses et renforcés pour éviter toute perte. L'énergie utilisée et nécessaire est plus lourde que pour des canons de base Goa'uld. Bien, coupez le système et reprenez le travail !"

Au moins, on savait quoi modifier désormais, et cela éviterait une catastrophe en fin de compte au moment des essais grandeur nature pas vrai ? En attendant, quelqu'un était allé voir concernant Héphaïstos et ils retrouvèrent l'hôte au sol, mort, tandis que l'autre était inconscient. Fort heureusement, celui qui le trouva, savait qui était Héphaïstos et il devinait ce qui avait du se passer. Sauf qu'il ne comprenait pas pourquoi il était inconscient dans son nouvel hôte.

"Emmenez le à l'infirmerie, il semblerait que tout ne se soit pas passé comme il l'aurait souhaité. Nous devons le garder en observation le temps qu'il revienne parmi nous."
"Mais ce n'est pas..."
"Si...et ne parles pas de choses dont tu ne sais rien. Il est là, toujours là. Juste qu'il a changé de tête, en quelque sorte."

Il restait à savoir quand il sortirait de cet inconscience pour le coup. Mais au moins, ses scientifiques savaient se débrouiller sans lui.

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>
Revenir en haut Aller en bas

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Mer 3 Fév - 19:52


9 mois plus tôt

Héphaïstos n'était toujours pas sorti de son état, quel qu'il soit à vrai dire. Le médecin semblait penser qu'il était dans une sorte de coma, mais quel genre ? Et pourquoi ? Là était toute la question. La vie continuait malgré tout au sein de la cité, enfin sur la lune, et Jürgen avait pris les commandes, le relais concernant le projet. Il ne comptait pas laisser tomber le projet d'Héphaïstos, d'autant plus qu'ils avaient fait le plus gros désormais. Le vaisseau commençait sûrement à devenir quelque chose de réel, de tangible. A vrai dire, désormais, il ne restait plus tellement à faire à bord. Les dernières finitions en fin de compte, histoire de rendre cela un peu plus potable n'est-ce pas ?

Non maintenant, c'était surtout les tests grandeur nature qui allaient prendre  place. Peut-être pour cela que Jürgen semblait quelque peu nerveux en fin de compte. Soufflant, espérant que tout se passe comme il le fallait, il ordonnant de désengager les amarres retenant le vaisseau dans le chantier spatial.


"Propulsion à 5 %, on manœuvre lentement."

Il fallait sortir de là, et pour autant, on ne pouvait pas foncer dans le tas. Pour cela qu'on ne poussait la propulsion qu'à 5 %. Lentement le vaisseau se mit à bouger, manœuvrant avec délicatesse, pour éviter de rentrer dans les bâtiments aux alentours. L'espace était assez réduit pour réussir à atteindre le canal de sortie, il se crispa même légèrement en voyant le vaisseau frôler l'une des parois des alentours.

"Attention ! Ne le rayez pas de suite ou on va se faire tuer !"

Et mourir dans le même temps. Bon au moins, ce qui était certain, c'est que la propulsion fonctionnait, au moins à ce faible taux de puissance. Soufflant un bon coup, une fois passé le plus dur, atteignant le corridor d'accès vers l'extérieur de la base, il était temps de pousser un peu plus les réacteurs alors qu'on remontait doucement vers la surface.

"Propulsion à 15 %, on remonte doucement, ouvrez le sas."

Ils étaient une équipe réduite sur le vaisseau actuellement, mais cela suffisait au moins pour manœuvrer le vaisseau en direction de l'espace, d'autant que le poste de commandement était assez automatisé pour qu'on n'ait besoin qu'un nombre réduit. Remontant dans le "cylindre", passant tout autour des couloirs incurvés protégés par des champs de force, ils remontèrent rapidement jusqu'à la surface, juste au moment où le sas s'ouvrit, leur permettant d'accéder à l'espace.

Le vaisseau tenait le coup, sans nul doute, tout allait pour le mieux, pour le moment. Se mettant en vol stationnaire, vérifiant les différents systèmes, tout était au vert. Ils allaient pouvoir passer aux tests désormais.


"Tout semble bon."
"Tout est stable, les générateurs tiennent le coup, nous pouvons pousser les machines."
"Bien, activez les boucliers, et propulsion à 50 %. Voyons déjà ce qui se passe en propulsion conventionnelle à moitié de puissance."

Augmentant la puissance, le vaisseau fut cette fois beaucoup plus rapide que précédemment. La nouvelle source d'énergie alimentant parfaitement les  propulseurs, on sentait nettement la différence avec ce qu'on utilisait sur l'Emrys. Pour autant, ce n'était pas comme si on faisait un concours de vitesse, de plus, ils n'iraient pas plus vite, juste que l'accélération, la réaction, était plus prompt, plus instinctive. Le vaisseau commença doucement mais sûrement à s'éloigner de la base, à une vitesse raisonnable. Les voyants restant encore une nouvelle fois au vert on dirait.

"Bien, propulsion à 100 %, armez nos canons. Je veux tester nos armes en même temps que la propulsion."
"Euh lesquels ?"
"Les classiques, évitons de faire surchauffer tout notre travail au risque de se retrouver coincés ici."

De toute façon, il leur arrivait toujours quelque chose. La propulsion fut bientôt à 100 % de ses capacités, alors que les systèmes d'armement étaient déverrouillés et prêts à tirer. L'heure de vérité, tout du moins, une vérité dirons nous.

"Tous les systèmes sont parés et à votre commandement."
"Bien. Feu à volonté."

Visant un coin dans l'espace, sans réel cible, les canons servant à la défense du vaisseau de petits et moyens calibres, commencèrent à décharger des tirs à plasma dans l'espace, avant que les voyants ne commencent à s'allumer un peu partout, créant un joyeux effet son et lumière dans le poste de commandement.

"Qu'est-ce qui se passe ?"
"Surcharge du générateur, nous perdons les propulseurs !"
"Arrêtez les tirs ! Stoppez tout !"

Quand on vous disait qu'il se passait toujours quelque chose de mal ! Bientôt, le vaisseau fut complètement à l'arrêt, plus aucune activité de présente on dirait, les moteurs étaient stoppés, les armes également, ils dérivaient désormais. Qu'est-ce qui se passait encore cette fois ? Pourtant le générateur devait être capable de supporter une telle capacité, voir même plus en fin de compte.

"Rapport !"
"Nous avons évité le pire. Le noyau du réacteur principal est stabilisé. Il semblerait que le calibrage ne soit pas le bon !"
"Réparez cela le plus rapidement possible !"
"Monsieur ? Le radar détecte des météorites en approche !"

Ce n'était vraiment pas la journée. Sans bouclier, sans moteur, nul doute que le vaisseau allait partir en miettes, en tout cas, ils auraient de beaux trous dans la coque désormais s'ils ne réparaient pas assez vite. Poussant son équipage réduit à son maximum, il gardait un oeil sur le radar pendant que tout le monde s'activait. Ce n'était qu'une question de calibrage, de dosage, et pourtant cela mettait tout en péril. Comme quoi, un rien suffisait parfois.

Les minutes s'engrangèrent, passèrent rapidement, trop rapidement en fin de compte, d'ailleurs, le radar de proximité se mit à "crier" un peu trop à son goût. On était mal, très mal !


"Qu'est-ce que ça donne ?"
"Nous avons fait au mieux....espérons que ça tienne !"
"De toute façon, nous n'avons pas le choix..."

Réactivant les boucliers et les réacteurs, il poussa le vaisseau à pleine puissance, virant sur le côté à pleine vitesse, évitant le plus gros des météorites, le reste s'écrasant contre le bouclier qui tint le coup pour l'occasion. Ils avaient eu chaud, très chaud.

"On retourne à la base....pour arranger tout cela, et pas un mot !"

Non décidément, il était mieux dans son laboratoire quand même !

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>
Revenir en haut Aller en bas

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Lun 8 Fév - 19:44


3 mois plus tôt

Le vaisseau après bon nombre d'essais sur le terrain, était de retour au hangar, maintenant, il ne restait plus qu'à finaliser l'intérieur. Après tout, ils l'avaient laissé tel quel, les branchements, les câbles, tout avait été encore visible durant leurs essais, il fallait désormais faire que cela ressemble vraiment à un vaisseau de l'intérieur et non à une poubelle géante. C'était peut-être du fignolage en fin de compte, mais c'était important, surtout si par la suite on devait passer du moment dedans. En tout cas, Jürgen et son équipe poussaient un "ouf" de soulagement, ils en étaient venus à bout, après bien des péripéties me direz-vous, mais toute nouveauté avait ces petits ratés. Bien que là, tout au long de ce chantier qui avait duré presque deux ans, ils en avaient eu à chaque fois.

Mais c'était du passé désormais. Le vaisseau trônait fièrement dans le chantier spatial, prenant beaucoup de place, presque toute la place, fort heureusement qu'on ne comptait pas en construire des comme cela, tous les jours, c'était un vaisseau unique, rien d'autre. Les plans de toute manière étaient soigneusement cachés, protégés dans les archives d'Héphaïstos. Et il fallait savoir où il les rangeait !

En parlant d'Héphaïstos d'ailleurs, il avait repris conscience ces dernières semaines, parfois pour de courtes périodes, mais désormais, il était totalement éveillé,  et de retour dans ses quartiers. On dirait qu'il ne supportait pas l'infirmerie ou en tout cas le bloc médical de la base, il ne pouvait lui en vouloir. Mais vu que maintenant, leur chef, leur commandant, était de nouveau parmi eux, certes, dans un nouveau corps - il avait encore du mal à s'y faire d'ailleurs - il était de lui donner un petit résumé concernant  leur projet.

S'approchant de ses quartiers, frappant, avant d'entendre la permission d'entrer, il fut surpris de voir l'intérieur bien plus....chaleureux qu'auparavant. Visiblement se retrouver coincé dans une sorte de coma, cela avait donné le change chez lui. C'était plus chaleureux, plus intime, cela faisait vraiment comme un véritable chez soi.


"Jürgen."

Liam....ou plutôt Héphaïstos comme tout le monde pensait le croire, avait fait ses devoirs, épluchant les données que possédaient le Goa'uld sur ceux présents ici, sur l'environnement dans lequel il était, bref, il n'était pas en terrain inconnu. Il avait juste laissé de côté les technologies, bien trop compliquées à son goût, il n'était pas un maître là-dedans, juste des bases.

"Monsieur....je ne vous dérange pas ?"
"Non mon ami, faites, entrer, et installez-vous."

S'il était venu, c'était qu'il avait quelque chose à dire pas vrai ? Sans nul doute. Il s'installa lui, sur l'un des canapés présents dans le salon, face à ce faux feu de cheminée, qui bien qui émettait de la chaleur, cela n'avait rien à voir avec la combustion de bout de bois. Cela, c'était juste une illusion.

"Alors ?"
"Je viens vous donner le rapport concernant votre projet."

Un projet ? Quel projet ? Il avait des projets en cours ? En tout cas, il ne laissa rien paraître en fin de compte, essayant de fouiller dans sa mémoire concernant les différents projets qu'Héphaïstos avaient mis en place. Le plus gros en tout cas, le plus imposant, datait de presque deux ans désormais. Est-ce que c'était cela ?

"Qu'en est-il ?"
"Votre vaisseau devrait être opérationnel d'ici trois mois. Le temps de finaliser l'intérieur, de rendre tout fonctionnel. Mais les principales commandes fonctionnent, après plusieurs tests. Tenez, regardez par vous-même."

Attrapant une sorte de tablette visiblement, moins dans la technologie humaine  bien évidemment, il commença à fureter les pages. La moitié des explications qu'il y avait, il n'y comprenait strictement rien du tout à vrai dire. C'était bien trop développé pour lui, mais il comprenait l'idée du projet, et son avancée également. Mais cela restait du charabia pour lui.

"C'est sur, que c'est plus simple de penser avec ta b**** qu'avec ton cerveau mon lapin..."

Et depuis qu'il s'était réveillé, il y avait cela aussi. Cette hallucination qui débarquait à n'importe quel moment, une hallucination qui avait pris les formes de Bastet, d'une femme qu'il avait connu, qu'il aimait, et même si elle lui ressemblait, qu'elle était aussi diablement attirante, que cette robe rouge moulait parfaitement son corps de déesse, ce n'était pas elle. Pour autant, il devait la subir. Du coup, il essayait de faire comme si elle n'était pas là, surtout quand il n'était pas tout seul dans une pièce.

"Je remarque dans votre rapport, qu'il y a eu quelques soucis ?"
"Oui, comment dire.....c'est le premier vaisseau de ce genre, il y a toujours quelques problèmes à résoudre durant les essais..."
"Au point d'avoir failli le détruire ?"

Au moins en tout cas, Jürgen n'avait pas l'air à l'aise pour le coup. Mais il n'allait pas lui en tenir rigueur, il doutait qu'il aurait mieux fait à sa place de toute manière. Bien au contraire.

"Eh bien, avec notre nouvelle source d'énergie, les systèmes ont dû être modifiés pour que tout fonctionne correctement. Mélanger deux technologies différentes amènent souvent....quelques ajustements."
"Je vois....et concernant l'hyper-espace ?"
"Ah...vous allez en rire..."

En tout cas, vu le regard de Liam en cet instant, on doutait que ce serait drôle en tout cas.

"Moi je connais d'autres moyens de faire rire....c'est deux hommes qui rentrent..."

Non, il ne voulait pas de nouveau entendre de blagues salaces tout ça pour l'émoustiller d'avantage. De toute façon elle n'était qu'une illusion, une hallucination, elle croyait quoi ? De toute façon, ce n'était pas à elle qu'il voulait avoir à faire de toute manière.

"Dites toujours...."
"En fait, l'hyper-espace a fonctionné, trop bien même, nous nous sommes retrouvés dans un endroit inconnu, en tout cas, aucune de nos cartes ne mentionnaient l'endroit. Il a fallu recalibrer la puissance du générateur pour éviter ce genre de dysfonctionnement à l'avenir, et il nous a fallu un mois pour revenir ici."
"En un seul morceau ?"
"Eh bien....le vaisseau a subi quelques attaques..."
"Pardon ?"
"Mais tout va bien ! Les boucliers ont tenu et les défenses ont fait leurs offices, notamment les canons à ions. Vous auriez du voir cela, un tir et leurs vaisseaux explosaient ! C'était grandiose !"
"Hum....évitez cela à l'avenir !"
"Oui, oui, bien sur, mais vous savez ce que c'est avec les tests, rien n'est sur....bref tout est en ordre. Nous avons juste désormais à adapter l'intérieur, à fignoler l'intérieur, installer les différentes pièces, les anneaux de  transport, l'infirmerie, ce genre de choses..."
"Je vois que vous avez bien pris en main le projet durant mon absence, je vous en félicite. Ce n'était pas un projet simple, il était ambitieux et vous l'avez mené avec brio, et pour cela....vous avez toute ma reconnaissance."
"Je n'ai fait que mon travail vous savez, de plus, il va nous permettre de trouver un meilleur endroit où vivre, il fallait que cela marche..."

Oui, il avait vu cela, qu'Héphaïstos comptait sur ce vaisseau pour partir d'ici et retrouver sa planète mère, trouver un endroit plus stable ou vivre, s'établir, revenir sur le devant de la scène, après tous ces siècles passés à se cacher sur ce bout de cailloux. Car cela restait un cailloux.

"Fort bien, je vous laisse gérer la fin des travaux, dès que ce sera fait, et que le vaisseau sera à son plein potentiel, nous le déplacerons dans le hangar et commenceront à le charger avec le nécessaire. Entre temps nous enverrons des sondes à la recherche Lemnos, si la planète existe toujours."
"Parfait, je ne vais pas vous déranger plus longtemps..."
"Tu fais bien mon joli, je compte bien profiter un peu de lui avant que tu le récupères ! Bon promis, je le laisserais encore un peu opérationnel, juste un peu !"
"D'ailleurs....ce projet ? Vous n'avez jamais dis comme vous comptiez l'appeler."
"L'Indépendance, car c'est ce que nous sommes....indépendants..."

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>
Revenir en haut Aller en bas

Liam Matheson
Goau'ld
Hephaïstos
avatar
Profil
Messages : 1024
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 34
Localisation : Dans le lit de Bastet

Feuille de personnage
Affectation: VOIE LACTEE
Equipe: Néant
Gène: Ancien par génothérapie.




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   Dim 14 Fév - 19:31


Maintenant

Tant de choses s'étaient passées finalement, il ne comprenait pas encore tout alors qu'il observait le vaisseau sortir des chantiers spatiaux pour rejoindre les hangars finalement. Il n'avait pas été là au début de sa conception, il ne comprenait même pas la moitié des schémas de construction. Pas qu'il n'était pas doué, sauf que cela dépassait allègrement ses connaissances en la matière. C'était bien trop poussé à son goût. Bien trop développé, de plus, ce n'était pas une technologie terrienne, mais un mélange entre la technologie des Tollans et celle des Goa'ulds. Autant dire qu'il était loin d'être un poisson dans l'eau.

Et pourtant, il faisait comme si c'était le cas, donnant le change. A vrai dire, il avait suivi la conception du vaisseau au travers des fiches, des notes qu'avaient laissées derrière lui Héphaïstos. De plus, Jürgen lui avait fourni également ses propres notes suite à son "absence" dirons nous, pour juger de l'évolution du projet. Et maintenant celui-ci était prêt. Il avait également compris à quoi ce vaisseau servirait. Ce n'était pas dans un but de conquérir le monde, ou la galaxie, mais bel et bien pour sortir de ce trou et retrouver un "chez soi". Il faut dire que vivre sur un cailloux, ce n'était pas vraiment le meilleur des plans. Soupirant devant l'ampleur de la tâche qui restait encore à faire, il gardait le regard fixé sur les portes du chantier qui se refermèrent une fois le vaisseau transité vers les hangars.


"Quelque chose vous chagrine ?"
"Juste que ceci n'est qu'une partie de mon ambition. Il nous reste encore tellement à faire."
"Vu ce que nous avons accompli, je suis prêt à tout désormais."

Un léger sourire devant l'enthousiasme de son second en quelque sorte. Bien, au moins, un qui n'avait pas peur mais cependant, il était réaliste quelque part. Combien y avait-il de chance que le monde d'où provenait Héphaïstos était encore debout ? Et que la planète était encore habitable ? C'était presque du cinquante/cinquante en fin de compte. Mais il fallait mieux tenter le coup en fin de compte plutôt que d'attendre. De plus, ce n'était pas comme si l'on partait à l'aveuglette à l'aventure. Il y avait des sondes pour juger si la planète était viable ou non. Enfin si la sonde trouvait la planète vous me direz.

"Tu as raison Jürgen. Fais préparer les sondes, je vais transmettre les quelques informations que j'ai dans leur système avant de les lancer à la recherche de Lemnos."

Il observa Jürgen partir avec un enthousiasme désormais. Vraiment celui-là, il avait toujours une certaine joie de vivre. Observant le rapport qu'il avait dans les mains, avec une sorte de tablette, détaillant toutes les capacités du vaisseau, les capacités en homme, en matériel, en chasseur, les différentes zones du vaisseau, vraiment, ce vaisseau avait plus l'air d'un vaisseau amiral à vrai dire. Et il était sacrément imposant en tout cas !

"Comme on dit, plus grand est le bonhomme, plus gros est son jouet...ou quelque chose dans le genre....et en parlant de jouet, je parle pas du vaisseau, à moins que tu veuilles me montrer ton jouet personnel ?"

Soupirant, ne faisant même plus attention à son hallucination, il contempla un moment l'emplacement vide puis l'image présente sur sa tablette avant de détourner le regard et le pas et de partir de là. Maintenant, il fallait entamer la phase 2 n'est-ce pas ? Celle qui visiblement consisterait à attendre des résultats....mouais, il n'était pas patient en plus !

___________________________________

" Rangers lead the way "
Relations :
<< ICI >>
Rps :
<< ICI >>
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Profil




MessageSujet: Re: Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Plus le bonhomme est grand, plus le joujou est important [ Développement technologique ] [ Terminée ]
» Méréwyïn Alaryïn [Grand prêtre d'Arcamenel] {réservé Ambre}
» Tralïn- guerrier nomade grand tueur d'orque
» Un sous-commissariat à Grand'Ravine
» Nouveau lac formé par le séisme en Haïti menace d'inonder Grand-Goâve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Stargate RPG: Planète-Stargate :: Galaxie de la Voie Lactée :: Autres planètes :: Séléné-